Passer au contenu principal. Passer aux outils complémentaires.

Grand Chelem de Tokyo – Kyle Reyes médaillé d’argent!

Montréal, 1er décembre 2013 – Le judoka Kyle Reyes n’est pas passé inaperçu, dimanche, troisième jour du Grand Chelem de Tokyo, au Japon. Le seul Canadien en action est monté sur la deuxième marche du podium dans la catégorie des moins de 100 kg.

Celui qui est devenu le premier Canadien champion du monde junior de l’histoire en judo il y a quelques semaines a démontré qu’il était prêt à faire de même chez les seniors, défaisant trois athlètes parmi le top-10 mondial. « C’est une superbe performance de la part de Kyle, qui n’a seulement que 20 ans », a raconté l’entraîneur national Nicolas Gill. « Il a signé quatre belles victoires. »

Le judoka a entamé sa journée de compétition en vainquant tour à tour par ippon le Brésilien Rafael Buzacarini, 21e au monde, et le Sud-Coréen Kyeongtal Kim, 41e.

En quart de finale, Reyes a poursuivi sur sa lancée en éliminant le Français Cyrille Maret, cinquième au classement mondial. « Kyle tirait de l’arrière par waza-ari lorsqu’il a marqué un ippon », a souligné Nicolas Gill.

En demi-finale, opposé au champion du monde de 2009, le Kazakhe Maxim Rakov, Reyes  a tenu bon dans un combat très serré qu’il a finalement remporté grâce à un yuko.

C’est le Tchèque Lukas Krpalek qui a empêché Reyes de connaître une journée parfaite. En finale, le troisième judoka mondial a défait le représentant de l’unifolié par yuko. « Krpalek est un des meilleurs au monde en ce moment et Kyle a perdu un combat très serré », a admis Gill, très satisfait de la progression de son protégé. « C’est tout un début de carrière pour lui. »

Reyes et ses coéquipiers canadiens Stéfanie Tremblay, Dmitri Kim et Étienne Briand seront de retour en action jeudi et vendredi, à l’occasion du Grand Prix de Jeju en Corée du Sud.