Catherine Beauchemin-Pinard

Enfant, entre sa sœur qui jouait au soccer et son frère qui pratiquait un autre art martial, Catherine Beauchemin-Pinard cherchait un sport bien à elle. Un jour, en classe, alors qu’elle lisait un texte à propos de Nicolas Gill et la piqûre qu’il avait eue pour le judo, elle a arrêté son choix! Elle s’est ainsi retrouvée sur les tatamis à l’âge de 9 ans.

Inspirée tout d’abord par une athlète de son club, Isabel Latulippe, puis par les résultats olympiques de Nicolas Gill, Marie-Hélène Chisholm et Antoine Valois-Fortier.

Médaillée d’argent et de bronze aux Championnats du monde juniors de 2013 et 2014, qui ont fait d’elle la première athlète du pays double médaillée à cette compétition.

Elle est aussi passée tout près de monter sur le podium à ses troisièmes mondiaux seniors, en 2015, mais a finalement terminé cinquième.

À l’été 2014, Catherine a coup sur coup remporté l’Open panaméricain de San Salvador, le Grand Prix d’Oulan-Bator, en Mongolie, et le Grand Chelem de Tioumen, en Russie.

L’athlète est particulièrement fière de s’être classée parmi le top 8 au classement mondial en 2016, ce qui a assuré sa participation aux Jeux Olympiques de Rio.

Catherine Beauchemin-Pinard a un Diplôme d’étude collégiale en arts plastiques du Cégep Édouard-Montpetit et poursuit actuellement ses études à l’UQAM en gestion. Son prochain objectif est de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020.

 

 

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com