Tony Walby

Encouragé par sa mère, Tony Walby a été initié au judo à l’âge de 7 ans. Trente-cinq ans plus tard, il pratique toujours ce sport avec la même passion. Atteint d’une dystrophie des cônes, Tony a commencé à en ressentir les effets au début de la trentaine. Malgré tout, jusqu’à l’âge de 35 ans, le résident d’Ottawa a combattu du côté des athlètes réguliers et est même devenu champion canadien des poids lourds.

Après deux ans d’arrêt, Tony a remis son judogi et a recommencé la compétition en parajudo. Il n’a pas tardé à se démarquer, remportant les Championnats parapana- méricains en 2010 chez les moins de 90 kg, puis en raflant la médaille de bronze aux Jeux parapanaméricains de 2011.

Ses plus grandes réalisation? Ses enfants! En judo? Des septièmes places aux Jeux paralympiques de Londres et aux Championnats du monde en 2014.

L’ingénieur informatique du Service correctionnel du Canada admire beaucoup ses parents qui l’ont toujours soutenu dans sa carrière d’athlète. Tony Walby veut non seulement devenir le meilleur combattant et le meilleur mentor auprès de son équipe, mais il aspire aussi à la première marche du podium des Jeux paralympiques de Rio.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com