Christa Deguchi enfilera le judogi canadien pour une première fois

23
octobre
2017

Montréal, 23 octobre 2017 – Anciennement vêtue de l’uniforme japonais sur la scène internationale, Christa Deguchi représentera pour la première fois l’unifolié cette semaine au Grand Chelem d’Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis.

Née à Nagano en 1995, Christa Deguchi est passionnée de judo depuis qu’elle est haute comme trois pommes. C’est grâce à sa grand-mère qu’elle a découvert ce sport qu’elle a adopté dès la première fois qu’elle a enfilé un judogi.

« J’avais trois ans. Ma grand-mère était coiffeuse et un de ses clients était un sensei. Un jour, il est venu se faire couper les cheveux et il m’a demandé pourquoi je ne faisais pas de judo. J’ai essayé et, depuis, je suis une judoka », raconte-t-elle.

Détentrice des nationalités canadienne et japonaise, Christa Deguchi était enchantée quand elle a été approchée par Judo Canada pour se joindre à l’équipe. « L’équipe nationale a l’air vraiment bien. Il y a moins de judokas ici qu’au Japon, mais ils s’entraînent fort et avec passion. Ça me rend heureuse de les voir aller parce qu’on voit qu’ils aiment ce qu’ils font. C’est une chance pour moi de me joindre à la sélection canadienne », confie la nouvelle venue.

Cet été, lors de sa visite à Montréal pour s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers, Christa Deguchi a été agréablement surprise par l’accueil chaleureux qu’elle a reçu. « Ils sont tellement gentils. Je ne parle pas bien anglais, mais ils étaient heureux de discuter quand même. » Elle a également pu redécouvrir la métropole où se situe le Centre national d’entraînement de Judo Canada.

« C’est une ville magnifique. C’est différent du Japon, mais pas tant que ça. Il y a beaucoup de nature et j’aime ça. Ce n’était pas ma première visite au Canada. J’étais venue à l’âge de 10 ans pour voir ma grand-mère, mais j’étais jeune. »

Un sport basé sur la communication

Christa Deguchi aime particulièrement le travail d’équipe que nécessite le judo, bien que ce soit un sport individuel. « Tu as besoin de quelqu’un pour pratiquer ce sport. Tu dois communiquer avec les autres, des gens de partout à travers le monde. Ça permet de créer des liens », affirme-t-elle.

D’ailleurs, l’athlète étudie actuellement en droit, mais elle aimerait également transmettre sa passion aux plus jeunes une fois son judogi de compétition accroché.

« J’aime enseigner le judo. C’est important pour moi. Si je peux, je voudrais enseigner aux jeunes filles et garçons pour qu’ils découvrent ce sport, qui est si bon pour la santé mentale et physique », indique la judoka.

En attendant, Christa Deguchi rêve de remporter une médaille aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde et elle compte travailler fort pour y arriver. « C’est difficile. Mais quand tu gagnes, ça te rend fière et ça te donne envie de pratiquer encore plus fort. »

-30-

Information :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com