Emily Burt échappe le bronze

27
octobre
2017

Montréal, 27 octobre 2017 – La Canadienne Emily Burt a obtenu le meilleur résultat du pays, vendredi, à la deuxième journée de compétition du Grand Chelem d’Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis. En action chez les moins de 63 kg, elle a conclu au cinquième rang de sa catégorie.

À son combat pour le bronze, la judoka originaire d’Oshawa s’est inclinée par ippon en moins de 25 secondes face à la Polonaise Agata Ozdoba.

« C’était mon premier Grand Chelem, ça s’est bien passé et je suis contente. J’aurais aimé gagner le bronze, mais c’était une expérience d’apprentissage. C’était un match correct. Je me sentais vraiment en confiance. Je ne pensais pas que ça allait se terminer aussi rapidement. J’avais une stratégie et j’étais très prête, mais je me suis fait prendre. C’est clair pour moi que je suis près de mettre la main sur une médaille. La prochaine fois, je serai plus alerte et à point mentalement », a commenté Burt.

Précédemment, Burt a signé une fiche de deux victoires et une défaite. Dans les préliminaires, l’Ontarienne a remporté par ippon contre l’Autrichienne Magdalena Krssakova, mais a perdu par waza-ari face à l’Italienne Edwige Gwend, éventuelle médaillée d’or. Au repêchage, elle a éliminé la Philippine Kiyomi Watanabe avec une victoire par ippon.

Malade, Briand est forcé à l’abandon

Chez les -81 kg, la fierté de Sept-Îles, Étienne Briand, pointe en septième place. Son parcours s’est terminé au repêchage lorsqu’il a abandonné à son combat contre l’Iranien Saeid Mollaei.

« Ce n’était pas une excellente journée. J’ai eu un empoisonnement alimentaire il y a deux nuits et j’ai perdu beaucoup de poids. J’étais encore affecté aujourd’hui. Je ne me suis pas présenté au repêchage parce que Michel Almeida et moi avions convenu que j’étais loin d’avoir une forme physique suffisante. C’était impossible de gagner. J’avais peur d’être malade sur le tapis », a commenté Briand.

Plus tôt dans la journée, le Québécois a réalisé deux victoires par waza-ari face au Russe Murat Khabachirov et au Marocain Achraf Moutii. Le Néerlandais Frank De Wit, futur champion, l’a envoyé au tapis par ippon.

Du côté des -73 kg, le Montréalais Arthur Margelidon a gagné et perdu un combat et n’a donc pas obtenu de classement. Il a disposé de l’Ouzbek Khikmatillokh Turaev en golden score, pour ensuite courber l’échine face au Belge Dirk Van Tichelt.

« J’allais gagner contre le Belge. Sur une séquence, j’ai fait une attaque où, finalement, je me suis ramassé à lui faire une « clé de bras », mais ce n’était pas mon intention. Son bras est resté coincé dans le judogi, mais en faisant mon attaque, ç’a donné un mouvement illégal. On m’a disqualifié. J’ai trouvé ça assez difficile comme décision parce que je me sentais bien. J’allais faire un shido et gagner. C’est ma troisième défaite contre lui, mais j’ai eu deux combats avec des décisions d’arbitrage litigieuses. Il faut apprendre de ses erreurs ! » a conclu Margelidon.

-30-

Information :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com