Journée d’apprentissage pour les Canadiens

30
août
2017

Montréal, 30 août 2017 – Les judokas canadiens en action mercredi aux Championnats du monde n’ont pas atteint la ronde des médailles, à Budapest, en Hongrie.

Dans la catégorie des moins de 57 kg, Catherine Beauchemin-Pinard et Jessica Klimkait ont toutes les deux été sorties au troisième tour du tableau préliminaire.

Beauchemin-Pinard, de Saint-Hubert, a été éliminée par la Portugaise Telma Monteiro, médaillée de bronze des Jeux olympiques de Rio. Elle s’est inclinée par waza-ari en golden score, après un combat durement disputé.

« Je me suis vraiment bien battue. J’ai dû changer de stratégie rapidement au début du combat, mais j’ai réussi et j’étais en contrôle durant tout le temps réglementaire. En golden score, j’étais vraiment confiante. J’ai fait un gros passage au sol et je voyais qu’elle était fatiguée. Je me disais que je pouvais vraiment aller chercher la victoire », a expliqué la judoka québécoise.

Elle a finalement fait une petite erreur qui a permis à son adversaire de marquer. « Il ne fallait pas que je laisse sa main gauche au revers. Je l’ai fait, j’ai un peu trop bougé et elle a réussi à me balayer. Durant tout le combat, j’avais l’impression de dominer à la prise du judogi, mais je n’arrivais pas à la faire tomber. C’est pour ça que nous sommes allées en golden score », a précisé Beauchemin-Pinard.

Plus tôt dans la journée, elle avait vaincu dans l’ordre la Georgienne Mariam Janashvili par ippon et la Chinoise Lu Tongjuan par waza-ari.

« Mon deuxième combat contre la Chinoise était très long. Je n’ai réussi à marquer qu’après neuf minutes. C’était intense, mais ma stratégie a bien fonctionné. J’ai attendu le bon moment », a-t-elle dit.

Catherine Beauchemin-Pinard n’a pas atteint son objectif de monter sur le podium, mais ne quitte pas Budapest sur une note négative.

« Je voulais aller chercher une médaille, rien de moins. Je voyais ça vraiment possible. Ça n’allait pas être facile, mais je trouvais que j’avais quand même un bon tirage. Même contre Monteiro, je me disais que je pouvais y arriver, mais ça ne s’est pas passé comme prévu. J’ai appris aujourd’hui et j’ai appliqué de bonnes choses, mais je dois travailler des éléments aussi », a-t-elle tiré comme conclusion.

Klimkait a quant à elle plié bagage face à la Britannique Nekoda Smythe-Davis, qui a eu le dessus par ippon. Elle avait profité d’un laissez-passer au premier tour, avant de l’emporter de façon expéditive contre l’Algérienne Ratiba Tariket par ippon.

Du côté masculin, Arthur Margelidon et Bradley Langlois ont tous deux été éliminés dès leur premier combat chez les moins de 73 kg.

Langlois s’est fait marquer deux waza-ari par le Portugais Jorge Fernandes et n’a pu répliquer. Margelidon a quant à lui été défait par ippon par le Sud-Coréen An Changrim.

Jeudi, Antoine Valois-Fortier et Étienne Briand seront à surveiller chez les moins de 81 kg. Stéfanie Tremblay sera la seule femme en action dans la catégorie des moins de 63 kg.

-30-

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com