Sergio Pessoa arrêté à son premier combat

6
August
2016

Montréal, 6 août 2016 – À sa deuxième participation aux Jeux olympiques, le Montréalais d’origine brésilienne, Sergio Pessoa, s’est incliné à son premier combat contre Amiran Papinashvili, de Géorgie, dans la catégorie des moins de 60 kg, à l’aréna Carioca de Rio.

Le judoka de 27 ans a perdu au terme des cinq minutes réglementaires par un waza-ari encaissé à 1 minute 25 secondes. Entamant le combat avec confiance et contrôle, Sergio Pessoa, 33e au rang mondial, est devenu plus passif en deuxième moitié d’affrontement, subissant le travail de son adversaire classé au 12e échelon international et médaillé de bronze aux Championnats du monde de 2014.

«J’ai essayé de garder mes distances, ce qui a fonctionné pendant la première minute. Pendant la deuxième minute, il a réussi à s’approcher de moi. J’ai bloqué une fois, deux fois, la troisième fois il m’a projeté. J’ai essayé de contorsionner, de sortir de sa technique, mais ça n’a pas marché, a décrit Pessoa. Après la troisième minute et demie, il m’a fait une technique et ma tête a frappé vraiment fort. Vers la fin du combat, je me rappelle très peu ce qui s’est passé parce que j’étais très étourdi.»

Au tableau final du duel, Amiran Papinashvili, qui a terminé le tournoi au cinquième rang, a marqué un yuko en plus de son waza-ari victorieux alors que Sergio Pessoa s’est vu attribuer deux pénalités, une pour non-combativité et l’autre pour défensive excessive.

Fier d’être présent à Rio

 «Je suis fier d’être ici aujourd’hui, car j’ai surmonté plusieurs obstacles au cours des quatre dernières années. Sur quatre ans, j’ai passé deux ans et demi blessé», a exprimé le judoka.    

Combattant devant plusieurs proches, l’athlète natif de Sao Paulo a vécu ce moment unique avec une dimension personnelle importante. «Même si j’ai perdu, je suis mal sûr qu’ils sont tous aussi fiers de moi. C’est un événement spécial pour justement rassembler toute la famille. Il y en a certains que je n’ai pas vus depuis deux ou trois ans», a souligné le futur papa de Camila qui doit voir le jour dans quatre mois.

L’or olympique des moins de 60 kg a été gagné par le Russe Beslan Mudranov  qui a eu le dessus en finale, en période de prolongation, sur Yeldos Smetov, du Kazakhstan, médaillé d’argent. Les deux médaillés de bronze sont Naohisa Takato, du Japon, et Diyorbek Urozboev, de l’Ouzbékistan.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

 

 

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, All rights reserved

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com