Jeux de la Francophonie – L’or pour Kelita Zupancic

12
septembre
2013

Montréal, 12 septembre 2013  – L’Ontarienne Kelita Zupancic, représentante d’Équipe Canada aux Jeux de la Francophonie à Nice, a décroché la médaille d’or chez les moins de 70 kg. Cinq autres judokas canadiens ont également accédé au podium, jeudi, en France.

« J’étais supposée gagner et je l’ai fait. Comme la compétition était juste après les Championnats du monde, j’étais en assez bonne forme et j’étais bien préparée », a commenté Zupancic, deuxième au classement mondial.

Après avoir obtenu un laissez-passer en première ronde, l’Ontarienne a facilement défait ses deux premières opposantes, la Tunisienne Nihe Bouchoucha et la Française Lucie Perrot. « Le premier combat était un bon échauffement pour moi. Ensuite je faisais face à une bonne adversaire, mais j’ai réussi à la battre assez aisément », a-t-elle expliqué.

En finale contre la Belge Lola Mansour, Zupancic s’est imposée dans un combat ponctué de sept pénalités. Mansour a d’ailleurs été disqualifiée après avoir reçu un quatrième shido. « Ce n’était pas un très bon combat. Il y a eu de mauvaises décisions d’arbitrage. Sans doute aussi quelques erreurs de ma part. Mais j’ai fini par gagner », a conclu Zupancic.

D’autre part, Antoine Valois-Fortier a obtenu la médaille d’argent chez les moins de 81 kg. Le Québécois s’est débarrassé de ses trois premiers adversaires par ippon. Son compatriote Louis Krieber-Gagnon, qui évolue pour l’Équipe du Québec, a fait partie de ses victimes.

En finale, Valois-Fortier s’est fait surprendre par le Libanais Nassif Elias. « Le combat a duré dix secondes. J’ai eu un petit moment d’inattention. Nous étions en bordure de tapis, j’ai arrêté un petit peu trop tôt et il m’a projeté, a-t-il expliqué. Oui, je suis un peu déçu. Mon objectif était de repartir avec la médaille d’or. Mais bon, je n’en ferai pas un drame. »

Quant à Krieber-Gagnon, il a conclu la compétition au cinquième rang.

Du côté d’Équipe Québec, Étienne Briand a mérité la médaille d’argent chez les moins de -73 kg. Le Québécois a remporté ses trois premiers combats pour accéder à la finale. Opposé au Français Jonathan Allardon en ronde ultime, Briand s’est incliné par ippon.

Par ailleurs, Catherine Beauchemin-Pinard (Équipe Canada) et Alix Renaud-Roy (Équipe Québec) ont toutes deux remporté une médaille de bronze dans leur catégorie respective.

À son dernier combat chez les moins de 57 kg, Beauchemin-Pinard a eu le meilleur sur Stéfanie Tremblay (Équipe Québec) en marquant deux waza-ari. Quant à Renaud-Roy, en action chez les moins de 70 kg, c’est une victoire par ippon contre la Tunisienne Nihe Bouchoucha qui lui a permis d’accéder au podium.

Alexis Morin-Martel (-73 kg) a lui aussi obtenu une médaille de bronze pour Équipe Canada. À son dernier combat, le Québécois s’est imposé face au Malien Seydou Traore en inscrivant deux waza-ari.

Vendredi, Ana Laura Portuondo Isasi (- 78 kg) et Guillaume Perrault  (- 90 kg) seront à l’œuvre pour Équipe Canada. Marc Deschesne (- 90 kg) défendra les couleurs de l’Équipe du Québec.

-30-

 

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

 

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com