Sortie rapide pour les Canadiens à Tokyo

5
décembre
2014

Montréal, 5 décembre 2014 – Les judokas canadiens ont été stoppés rapidement vendredi, premier jour du Grand Chelem de Tokyo, au Japon. La Saguenéenne Stéfanie Tremblay a été la seule athlète de la délégation à inscrire une victoire.

« Ç’a été une journée compliquée, a résumé l’entraîneur de l’équipe nationale Jeremy Le Bris. Nous n’avons pas eu de tirages faciles, mais n’avons pas non plus su nous surpasser. »

Évoluant chez les moins de 57 kg, Tremblay, classée au 31e rang mondial, s’est imposée par ippon contre Jenielou Mosqueda, des Philippines. « C’était une adversaire assez facile et j’ai fait ce que j’avais à faire. J’ai marqué un point et j’ai ensuite terminé au sol », a expliqué l’athlète de 24 ans.

Au tour suivant, la judoka québécoise s’est mesurée à une adversaire de taille, la Portugaise Telma Monteiro, deuxième au classement mondial et vice-championne du monde. « Je savais que le deuxième combat serait difficile », a souligné Tremblay qui s’est inclinée sur deux pénalités.

« J’ai bien appliqué la stratégie, mais j’ai commencé à accélérer et à attaquer trop tard, a ajouté la principale intéressée. Lorsque j’ai commencé à être plus offensive, j’ai réussi à la mettre en danger sur une séquence, mais je n’ai pas réussi à marquer. »

Toujours chez les moins de 57 kg, Catherine Beauchemin-Pinard, 11e au monde, a été éliminée dès son premier duel. La judoka de Saint-Hubert s’est fait montrer la porte de sortie par la Roumaine Corina Caprioriu, 8e.

Dans la catégorie des moins de 52 kg, la Montréalaise Ecaterina Guica, 42e, a été battue au premier tour par la Taïwanaise Pei-Ju Lien, 57e, qui s’est imposée en marquant un ippon. « Ecaterina a fait une grosse erreur et la Taïwanaise en a profité pour la projeter. C’est dommage, car c’était un combat largement accessible pour elle », a expliqué Le Bris.

Du côté masculin, Patrick Gagné, classé 14e au monde, et Antoine Bouchard, 44e, ont tous les deux plié l’échine à leur premier affrontement chez les moins de 66 kg.

Gagné, de Baie-Comeau, a baissé pavillon face au Géorgien Vazha Margvelashvili. « Patrick a manqué un peu d’énergie. Il avait bien commencé en marquant un yuko, mais son adversaire s’est rapidement repris. C’est dommage, car le tableau s’était ouvert », a commenté l’entraîneur.

Alim Gadanov, 13e au classement mondial, a pour sa part été déclaré vainqueur au terme de son duel contre le Saguenéen Antoine Bouchard. Les pénalités, deux pour le Canadien et une pour le Russe, ont départagé les deux judokas.

« Antoine s’est mesuré à l’une des têtes de série de la compétition. Il a fait un beau combat. Il a encore des choses à travailler, mais il n’était pas très loin de le passer »,  a affirmé Le Bris.

« Dans les premières minutes, j’ai bien imposé mon rythme. J’ai rapidement réussi à lui faire prendre un shido. Malheureusement je n’ai pas réussi à conserver cet avantage », a pour sa part expliqué Bouchard.

Le Grand Chelem se poursuivra jusqu’à dimanche au Japon.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com