Alexandre Émond, nouvel entraîneur au Centre national de judo

2
janvier
2017

Montréal, 2 janvier 2017 – L’Olympien Alexandre Émond entreprendra un nouveau défi dès aujourd’hui. Le multiple médaillé sur la scène internationale de judo agira désormais à titre d’entraîneur pour les athlètes de moins de 18 ans qui fréquentent à temps partiel le Centre d’entraînement national (CEN) de Judo Canada à Montréal.

Au cours de la prochaine année, l’ancien judoka occupera le poste à temps partiel tout en complétant son baccalauréat en éducation physique à l’Université du Québec à Montréal.

« Le judo a toujours été mon sport numéro un et j’en étais un peu sorti pour l’école. Je trouve ce poste vraiment intéressant pour le développement de l’athlète et ça me permet de rester aux études en même temps. C’est une bonne offre pour moi en ce moment dans ma vie », a fait savoir Alexandre Émond, qui relèvera de l’entraîneur national en chef Michel Almeida.

Au cours de sa carrière, le Varennois a notamment été quatre fois membre de l’équipe des Championnats du monde et a gagné neuf médailles aux Championnats nationaux. Le Québécois a participé aux Jeux olympiques en 2012, à Londres, où il a conclu en 17e place chez les moins de 90 kg.

« Nous cherchions un entraîneur bien connu de la communauté et qui a une bonne crédibilité. Il a une grande expertise en judo et a acquis beaucoup d’expérience dursant sa carrière. Il est un jeune issu du milieu qui a vécu les mêmes étapes que les athlètes avec qui il va travailler », a commenté Nicolas Gill, directeur général intérimaire/directeur de haute performance de Judo Canada.

À compter d’aujourd’hui, Alexandre Émond supervisera les athlètes de 18 ans et moins qui s’entraînent à temps partiel au CEN. En effectuant des visites régulières dans les clubs de la grande région de Montréal, il identifiera et encouragera également les compétiteurs de talent au potentiel exceptionnel à se joindre au CEN à temps plein.

« J’ai beaucoup d’expérience dans le monde de la compétition. Je sais ce que ça représente pour ces jeunes de 14-15 ans d’aller au Centre national et de s’entraîner avec des athlètes plus vieux et accomplis au sein de l’équipe canadienne. Je vais les guider et les aider à approcher le CEN qui peut parfois paraître gros pour les nouveaux. Je vais les encourager dans les moments difficiles. J’ai hâte de suivre la progression de ces athlètes qui font la transition entre leur club et le CEN et de voir ceux qui vont développer leur plein potentiel », a fait savoir Émond, champion panaméricain en 2012.

Cette transition représente une étape importante dans le cheminement des judokas qui ont, entre autres, les Jeux olympiques dans la mire. « C’est un âge critique pour les jeunes qui chevauchent leur club et le CEN et Alexandre saura les accompagner et les encadrer dans cette transition », a conclu Gill.

Judo Canada a pour objectif de produire des performances durables sur les podiums des Jeux olympiques, du Championnat du monde senior, du Championnat du monde junior et du Championnat du monde cadet. Un des buts du CEN est de centraliser, sur une base régionale, les meilleurs athlètes cadets (moins de 18 ans) et juvéniles (moins de 16 ans) et leur offrir un entraînement de niveau mondial.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com