Antoine Valois-Fortier médaillé d’argent à Oberwart

12
février
2012

Montréal, 12 février 2012 – Le judoka Antoine Valois-Fortier a mis la main sur sa première médaille dans une Coupe du monde européenne dimanche, quand il a terminé deuxième dans la catégorie des moins de 81 kg à Oberwart, en Autriche.

« J’ai eu quelques médailles en Coupe du monde auparavant, mais c’est ma première en Europe et, dans le monde du judo, les Coupes du monde en Europe sont reconnues pour être celles où le niveau est le plus relevé. Je suis donc bien content. »

Le Québécois, 28e au monde, a connu une journée épuisante, lui qui a dû gagner pas moins de cinq duels afin d’accéder à la finale des moins de 81 kg.

« Il y avait énormément de compétiteurs. Je n’ai eu aucun combat facile », a mentionné Valois-Fortier, qui a bataillé les cinq minutes réglementaires à chacune de ses cinq premières sorties.

« Chaque combat a été une guerre. Malheureusement, je n’ai pas pu finir sur une bonne note, mais bon, je suis quand même content de ma journée », a-t-il enchaîné.

En finale, l’athlète de 21 ans a été surpris par le Géorgien Levan Tsiklauri, classé 50e, qui a marqué ippon.

« Je me suis retrouvé dans une position qui ne m’était pas familière. Ç’a commencé debout, il m’a amené au sol et il a terminé sa clé de bras immédiatement. Dans la position de départ où nous étions, debout, ça m’a surpris », a-t-il admis.

Malgré tout, Valois-Fortier était content de sa prestation, d’autant plus qu’elle lui permet d’engranger de précieux points dans sa quête d’un laissez-passer pour les Jeux olympiques de Londres.

« J’avais déjà accumulé beaucoup de points, probablement suffisamment. À mon avis, ça vient sécuriser ma place dans le top-22 qui est demandée. »

Avant la Coupe du monde d’Oberwart, le Québécois était provisoirement 20e qualifié de sa catégorie. Il pourrait améliorer sa situation au Grand Prix de Düsseldorf, en Allemagne, la fin de semaine prochaine et aux Championnats panaméricains, en avril.

Aussi action dans la catégorie des moins de 81 kg dimanche, le Québécois Kalem Kachur n’a pas obtenu de classement, après avoir été éliminé à sa seconde sortie.

Coupe du monde de Budapest

Les Québécoises Catherine Roberge et Marylise Lévesque étaient par ailleurs à la Coupe du monde de Budapest, en Hongrie, du côté des moins de 78 kg.

Roberge a récolté une cinquième place, grâce à une fiche de trois victoires et deux défaites, tandis que Lévesque a été écartée à son deuxième duel.

« Ç’a été une super bonne journée. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait plusieurs combats. J’avais un bon tirage et je me suis super bien battue », a résumé Roberge, 29e au monde, tout de même déçue de s’être inclinée en quart de finale face à la Japonaise Tomomi Okamura, classée 18e.

« J’ai fait une minuscule erreur et elle en a profité tout de suite. J’ai contrôlé le combat, mais j’ai perdu par yuko », a précisé celle qui a ensuite triomphé au repêchage, avant de s’incliner face à la Hongroise Abigel Joo, cinquième judoka mondiale dans la catégorie.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com