Huit Judokas Canadien participeront aux Jeux Olympiques de Londres

5
juillet
2012

DES ATHLÈTES NOMMÉS EN JUDO POUR SE JOINDRE À LA FORMATION OLYMPIQUE CANADIENNE

Judo Canada nomme huit athlètes pour rejoindre les rangs de l’équipe canadienne aux Jeux de Londres 2012

MONTRÉAL– Aujourd’hui, huit athlètes exceptionnels de plus ont rejoint les rangs des athlètes nommés dans l’Équipe olympique canadienne pour Londres 2012, alors que Judo Canada désignait les meilleurs de ses meilleurs compétiteurs dans différentes catégories de poids pour les Jeux de Londres cet été.

Les huit athlètes nommés étaient présents à l’annonce qui se déroulait à Montréal, et chacun d’eux a reçu sa veste de l’Équipe olympique canadienne, un vêtement exclusif à ceux qui sont nommés pour faire partie du contingent canadien à Londres. Les judokas nommés sont : Joliane Melançon de Laval, Qc (57 kg); Kelita Zupancic de Whitby, Ont. (70 kg); Amy Cotton d’Antigonish, N.-É. (78 kg), Sergio Pessoa, natif du Brésil qui vit maintenant à Brossard, Qc (60 kg); Sasha Mehmedovic, originaire de la Serbie qui vit également à Montréal (66 kg); Nick Tritton, né à Guelph, Ont. et qui vit maintenant à Châteauguay (73 kg); Antoine Valois-Fortier, né à Vanier, Qc et qui réside à Montréal (81 kg) et Alexandre Émond, né à Laval, Qc et qui habite à Montréal (90 kg).

« Le judo est un sport que j’aime pratiquer, non seulement parce qu’il est excitant, mais aussi parce qu’il m’aide à me concentrer, tant dans le sport que dans la vie, a déclaré Antoine Valois-Fortier, nommé pour la première fois dans l’Équipe olympique canadienne en judo. Je suis passé d’un enfant extrêmement énergique, qui ne pouvait pas se tenir tranquille à un athlète nommé dans l’Équipe olympique canadienne. Je suis impatient de me rendre à Londres et d’amener mon énergie à un tout autre niveau, lorsque j’affronterai les meilleurs au monde! »

« Ces huit jeunes hommes et femmes sont de formidables ajouts à notre formation olympique canadienne grandissante pour 2012, a commenté Mark Tewksbury, chef de mission de l’Équipe olympique canadienne pour les Jeux de Londres 2012. Il existe une élégance dans le judo qui peut réellement vous attirer vers l’excitation et la précision qui caractérisent ce sport, et je sais que les Canadiens seront heureux de voir nos tout nouveaux nommés en action lorsqu’ils seront à Londres. »

« Avec l’euphorie qui va chaque jour en grandissant, je suis fier de continuer de voir le nombre d’athlètes nommés dans l’Équipe olympique canadienne s’accroître de jour en jour, a ajouté Marcel Aubut, président du Comité olympique canadien. Je souhaite à vous huit la meilleure des chances, alors que vous finaliserez vos préparatifs pour Londres. Rappelez-vous que le pays tout entier vous encourage. »

AU SUJET DU COMITÉ OLYMPIQUE CANADIEN

Le Comité olympique canadien voit au succès de l’Équipe olympique canadienne et à l’avancement des valeurs olympiques au Canada.

Organisme indépendant financé principalement par des fonds privés, le Comité olympique canadien fournit aux athlètes d’élite canadiens les ressources dont ils ont besoin pour être tous les jours au meilleur de leur forme afin de tout donner.

Fer de lance du Mouvement olympique au Canada, le Comité olympique canadien travaille avec les fédérations nationales de sport pour préparer l’équipe pour les Jeux olympiques, les Jeux olympiques de la jeunesse et les Jeux panaméricains.

En racontant l’histoire de nos athlètes, nous inspirons tous les Canadiens et Canadiennes par la force du sport : 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours sur 365.

Amy Cotton — 78 kg

Amy Cotton a participé aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes où elle s’est rendue jusqu’en quarts de finale. Elle a travaillé d’arrache-pied pour se retrouver de nouveau au sommet après avoir raté les Jeux olympiques de 2008 à Beijing en raison d’un pied cassé. L’an passé, un de ses grands défis a été de concourir pendant cinq semaines consécutives, sautant souvent d’un avion à un autre.

Amy Cotton a remporté une médaille de bronze aux Jeux panaméricains de 2003. Elle est 10 fois médaillée des championnats nationaux, ayant récolté trois médailles d’or, quatre d’argent et trois de bronze. Sa première médaille remonte à 1995. Plus récemment, elle a gagné le Grand chelem de judo de 2012 à Moscou.

À 32 ans, Amy Cotton fait de la compétition de judo au niveau international depuis la moitié de sa vie. Originaire d’Antigonish, en Nouvelle-Écosse, et résidente de Montréal, elle est actuellement classée au 12e rang au niveau olympique.

Alexandre Émond — 90 kg

Alexandre Émond, médaillé de bronze des Jeux panaméricains de 2011, fera ses débuts olympiques cet été à Londres. Quatre fois membre de l’équipe des Championnats du monde, il a remporté trois matches en 2010 à Tokyo et en 2011 à Paris. Il a gagné neuf médailles aux championnats nationaux, dont cinq d’or, trois d’argent et une de bronze.

Plus récemment, il a remporté la médaille d’argent dans la catégorie des 90 kg aux Championnats panaméricains de 2012 à Montréal lorsqu’il a vaincu contre le Cubain Asley Gonzalez en finale pour marquer un yuko au cours d’une période de prolongation.

Sasha Mehmedovic — 66 kg

Olympien en 2008, Sasha Mehmedovic s’est rendu jusqu’en quarts de finale à Beijing. Il s’est qualifié pour les Jeux olympiques de 2012 à Londres en remportant une médaille d’argent à l’occasion de sa dernière chance de qualification aux Championnats panaméricains de judo de 2012 à Montréal en avril dernier. Il s’est alors rendu en finale après avoir remporté un match serré contre Valderrama Ricardo du Venezuela. En finale, il a perdu par un yuko contre le Brésillien Leandro Cunha. Membre de l’équipe des Championnats du monde de 2007, il a terminé 7e à Rio de Janeiro. Il a représenté le Canada à deux reprises aux Jeux panaméricains : il a terminé 5e en 2011 et 10e en 2007.

Né à Pancevo, en Serbie, Sasha Mehmedovic est arrivé au Canada en 1992. Il est cinq fois médaillé aux championnats nationaux : il a remporté deux médailles d’or, deux d’argent et une de bronze.

Joliane Melançon — 57 kg

Joliane Melançon en sera à ses débuts olympiques à Londres en 2012. Elle est médaillée de bronze des Jeux panaméricains de 2011 dans la catégorie des moins de 57 kg et a terminé au 9e rang aux Championnats du monde de 2009 à Rotterdam. Joliane Melançon a gagné quatre médailles de bronze consécutives aux Championnats panaméricains entre 2009 et 2012. Aux championnats nationaux, elle a récolté cinq titres consécutifs (de 2007 à 2011) et deux médailles de bronze consécutives (en 2004 et 2005).

Sergio Pessoa — 60 kg

Sergio Pessoa fera ses débuts olympiques cet été à Londres. Son père est un Olympien de 1988. Il a représenté le Brésil, son pays natal, en judo dans la même catégorie de poids que son fils en 1988 à Séoul, en Corée.

Membre de l’équipe des Championnats du monde de 2009, Sergio Pessoa Jr a subi une blessure au ligament croisé antérieur (LCA) en 2011 et a dû manquer une partie de la saison et deux Championnats du monde. Il est le champion canadien de 2009 et a aussi remporté trois autres médailles au niveau national : une médaille d’argent en 2007 et deux médailles de bronze en 2006 et 2008. Il a également gagné deux championnats nationaux juniors consécutifs en 2004 et 2005.

Plus récemment, l’étudiant de l’Université Concordia a remporté une médaille d’argent aux Championnats panaméricains de 2012 qui ont eu lieu à Montréal.

Nick Tritton — 73 kg

Nick Tritton a fait ses débuts olympiques en 2008 à Beijing où il a terminé 21e dans la division masculine des poids légers. Malgré le fait qu’il n’a pas participé aux épreuves de qualification finales – les Championnats panaméricains de 2012 qui ont eu lieu à Montréal, son total de points au classement mondial a suffi pour lui valoir un deuxième voyage aux Jeux olympiques.

Deux fois médaillé de bronze aux Jeux panaméricains (2007 et 2011), Nick Tritton a représenté le Canada à quatre reprises aux Championnats du monde. Il a remporté l’or aux Championnats panaméricains de 2010 et récolté cinq médailles au total : l’or en 2010, l’argent en 2009, le bronze en 2007, 2008 et 2011.

Six fois médaillé aux Championnats canadiens, l’athlète de Perth, en Ontario, a remporté le titre à trois reprises (en 2007, 2008 et 2010), a gagné une médaille d’argent (en 2004) et deux médailles de bronze (en 2002 et 2003).

Antoine Valois-Fortier — 81 kg
Antoine Valois-Fortier fera ses débuts olympiques cet été à Londres après avoir remporté une médaille de bronze aux Jeux panaméricains de 2011. Il a représenté le Canada aux Championnats du monde de 2011. Il a participé deux fois aux Championnats panaméricains et y a remporté une médaille d’argent en 2012 et une de bronze en 2011.

En 2009, il a manqué 13 mois de compétition en raison de blessures, mais a fait un retour en force pour remporter le titre national en 2010 (après avoir gagné des médailles de bronze en 2007 et 2008).

Il a été champion canadien junior en 2007 et en 2008.

Kelita Zupancic — 70 kg

Kelita Zupancic en sera à ses débuts olympiques à Londres en 2012. Elle a représenté le Canada deux fois aux Championnats du monde (en 2010 à Tokyo et en 2011 à Paris) et a terminé au 5e rang aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara, au Mexique. Trois fois championne canadienne senior (2007, 2009 et 2010), Kelita Zupancic a dominé la scène nationale junior en gagnant quatre titres consécutifs de 2006 à 2009. Aux Championnats panaméricains, elle a remporté l’or en 2010 et trois médailles de bronze, en 2009, 2011 et 2012.

Originaire de Whitby, en Ontario, Kelita Zupancic était auparavant une joueuse de hockey de grand talent. Elle a d’ailleurs joué pendant une grande partie de sa tendre enfance au sein d’une équipe masculine AAA. Après avoir passé une année au Japon à s’entraîner et concourir avec une des meilleures équipes de société, la très grande entreprise de machinerie Komatsu, Kelita Zupancic raconte que son séjour au pays natal du judo représente pour elle une expérience unique.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com