Beauchemin-Pinard 7e et Valois-Fortier 9e à Düsseldorf

22
février
2014

Montréal, 22 février 2014 – Catherine Beauchemin-Pinard s’est classée septième dans la catégorie des moins de 57 kg et Antoine Valois-Fortier a obtenu une neuvième place chez les moins de 81 kg au Grand Prix de judo de Düsseldorf, en Allemagne.

Vendredi, Beauchemin-Pinard, 66e sur l’échiquier international, a réussi ippon à ses deux premiers duels, d’abord contre l’Allemande Emily Dotzler, puis contre la Hongroise Hedvig Karakas, 22e au classement et qui a terminé 5e aux Jeux olympiques de Londres.

En quart de finale, la Québécoise, vice-championne mondiale junior des moins de 57 kg a été freinée dans son élan par la Brésilienne Ketleyn Quadros, 6e au monde, qui est toutefois sortie gagnante que sur yuko.

Médaillée de bronze aux Jeux de Pékin en 2008, gagnante de deux Grands Prix et d’un Grand Chelem l’année dernière, Quadros était une adversaire de qualité pour Beauchemin-Pinard.

« Je perdais par un shido et, à la fin, j’ai ouvert mon judo. Elle a fini par marquer un yuko en me contrant sur une de mes techniques », a expliqué la perdante, exprimant au passage sa déception que les duels du côté des femmes ne durent plus que quatre minutes.

Au repêchage, l’athlète de Saint-Hubert a de nouveau subi une courte défaite sur yuko face à l’Américaine Hana Carmichael, classée 25e par la fédération internationale.

« J’étais pas mal déçue parce que j’ai dominé presque tout le long à la prise de judogi. Ça allait bien et je me suis fait avoir une seule fois », a-t-elle déploré.

Carmichael a échappé une des deux médailles de bronze aux mains de la Russe Irina Zabludina, accompagnée sur la troisième marche du podium par Quadros. En finale, la Japonaise Kaori Matsumoto, championne olympique en titre, a eu le dessus sur la Mongole Sumiya Dorjsuren.

À sa première saison complète chez les seniors, Beauchemin-Pinard a mis un terme vendredi à une série de trois tournois en moins de deux semaines. Éliminée d’entrée au Grand Chelem de Paris, elle a obtenu une victoire et a subi un revers à l’Open européen de Rome.

« Il ne m’en manque pas gros, c’est ça qui me déçoit un peu. Mais c’est tout le temps serré et ça va de mieux en mieux », a mentionné celle qui retrouvera les tatamis internationaux le mois prochain lors des Opens panaméricains de Montevideo, en Uruguay, et de Buenos Aires, en Argentine.

Une défaite crève-cœur

Samedi, Antoine Valois-Fortier, seul autre représentant du pays au Grand Prix de Düsseldorf, a remporté son premier combat chez les moins de 81 kg, avant de s’incliner dans les huitièmes de finale.

Exempté du premier tour, le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Londres a d’facilement écarté par ippon le Mongol Tsagaanbaatar Khashbaatar, quatrième au monde et champion du Grand Chelem de Paris de 2013 du côté des moins de 73 kg.

Le judoka de Québec, huitième au classement international, a cependant vu sa journée de travail s’arrêter face au Russe Sirazhudin Magomedov, 30e au monde, vainqueur grâce à un yuko.

« C’est une défaite crève-cœur, a dit Valois-Fortier. C’est un adversaire de bon niveau, un gars qui a été deux fois champion d’Europe et qui m’avait battu dans le passé. Je savais que ça serait un gros combat. »

« Il a marqué le point dans les 15 ou 20 premières secondes. J’ai ensuite essayé de rattraper mon retard. J’ai réussi à lui faire prendre trois pénalités, mais la quatrième n’est jamais venue », a-t-il expliqué.

En finale, l’Américain Travis Stevens a eu le meilleur contre l’Allemand Sven Maresch, tandis que les médailles de bronze sont revenues à l’Ouzbek Shukhratjon Arslanov et l’Allemand Alexander Wieczerzak.

Cinquième au Grand Chelem de Paris, puis médaillé d’argent à l’Open européen d’Oberwart, Valois-Fortier a terminé comme Beauchemin-Pinard un intense séjour de l’autre côté de l’Atlantique.

« Je suis assez content de ma tournée européenne au fil d’arrivée. J’ai offert de bonnes performances chaque fois. Malheureusement, le résultat n’a pas suivi aujourd’hui, mais j’ai vraiment prouvé que je suis dans les 10 meilleurs au monde dans ma catégorie. »

Le prochain affrontement du Québécois sera aux Championnats panaméricains, à la fin du mois d’avril, à Guayaquil, en Équateur.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com