Beauchemin-Pinard et Zupancic procurent deux médailles au Canada

24
janvier
2020

Montréal, 24 janvier 2020 – Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) et Kelita Zupancic (-70 kg) ont offert au Canada des médailles d’argent et de bronze, vendredi, au Grand Prix de judo de Tel-Aviv, en Israël.

« Je suis vraiment contente de ma journée en général. Dans cette tournée, mon objectif était de faire un podium ici, en Israël, afin de remonter au classement de qualification olympique et reprendre de la confiance en moi avant le Grand Chelem de Paris », a déclaré Beauchemin-Pinard.

« C’est de ma finale que je suis déçue. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu une grosse journée comme ça et j’étais un peu drainée mentalement. »

En finale pour la médaille d’or alors qu’elle était opposée à l’Australienne Katharina Haecker, Beauchemin-Pinard a été défaite par ippon dans la première minute du combat. « J’ai eu de la difficulté à me concentrer pour bien placer mes mains », a précisé la médaillée d’argent.

En demi-finale, Longueuilloise avec remporté par ippon son affrontement contre la Brésilienne Alexia Castilhos. Son troisième combat du jour, contre la Vénézuélienne Anriquelis Barrios, a été particulièrement ardu et a nécessité plus de deux minutes et demie de prolongation.

« (Contre la Vénézuélienne), j’ai contrôlé sa manche, bloqué ses attaques et j’ai pu l’emporter, alors j’étais vraiment contente. Contre la Brésilienne, je voulais lui montrer que je voulais encore gagner aux prochains Championnats panaméricains, en avril, comme je l’ai fait l’an dernier. Ça m’a donné un petit boost de motivation. »

Kelita Zupancic devait affronter l’Allemande Miriam Butkereit dans une des deux finales pour le bronze des -70 kg, sauf que c’est par défaut que la Canadienne l’a emporté. En effet, son adversaire a été disqualifiée une ronde plus tôt.

« Elle a fait une prise de bras à son adversaire pendant qu’elle était debout et a été disqualifiée pour conduite antisportive. Je vais prendre cette victoire, mais nous savons tous qu’il n’y a pas eu de combat. »

Après avoir enchaîné des victoires pas ippon à ses deux premiers affrontements, l’Ontarienne a perdu de cette même façon contre la Britannique et médaille de bronze des derniers Championnats du monde, Sally Conway. Zupancic a conservé ses chances de podium avec un gain contre la Slovène Anka Pogacnik au repêchage.

Conway terminera son tournoi sur la plus haute marche du podium.

Chez les hommes, Constantin Gabun (-73 kg) a remis une fiche de 1-1, signant une victoire contre un représentant de Hong Kong et s’inclinant face à un Kazakh.

Étienne Briand a pour sa part perdu son unique combat du jour chez les -81 kg. Il était opposé au Serbe Jovan Niskanovic.

La veille, Jacob Valois (-66 kg) avait remis une fiche de 1-1. Le Québécois avait amorcé sa journée avec une victoire par ippon contre l’Argentin Tal Almog pour ensuite être défait (waza-ari) par le Brésilien et deuxième tête de série de la compétition, Daniel Cargnin. Celui-ci terminera sa journée sur la troisième marche du podium.

« C’est une petite séquence qui change tout et l’expérience qui entre! À ce niveau-là, des petites erreurs comme ça, ça coûte le match. Ça demeure une bonne journée pour Jacob. Nous aurions aimé le croiser plus loin dans le tableau, mais il a beaucoup appris. Il faut continuer à travailler ! » a analysé l’entraîneur Jean-Pierre Cantin à propos de son protégé qui est 18e au classement mondial, ce qui le place en bonne position pour une qualification olympique.

Zach Burt (-90 kg) et Kyle Reyes (-100 kg) seront les deux derniers représentants canadiens qui combattront samedi.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com