Catherine Beauchemin-Pinard et Étienne Briand raflent le bronze

16
mars
2019

Briand (deuxième à partir de la droite)

Montréal, 16 mars 2019 – Après avoir vu leurs coéquipières Christa Deguchi et Jessica Klimkait monter sur le podium vendredi, les judokas Catherine Beauchemin-Pinard et Étienne Briand ont aussi contribué à la récolte de médailles du Canada au Grand Chelem d’Iekaterinbourg, en Russie. Les deux athlètes ont remporté le bronze dans leur catégorie respective.

En action chez les moins de 81 kg, Étienne Briand est parvenu à monter sur la troisième marche du podium en vainquant en prolongation le Belge Matthias Casse, 10e au classement mondial.

Pénalisé trois fois, Casse a cédé automatiquement la victoire à Briand après plus de 9 minutes de combat.

« C’était un long combat, mais mon adversaire avait un jeu très fermé. Je ne suis pas parvenu à le faire tomber, mais c’est correct que le combat se termine de cette façon », a mentionné Briand qui n’était pas monté sur le podium dans un Grand Chelem depuis mai 2017. « Une médaille en Grand Chelem, c’est toujours satisfaisant. C’était le temps que je fasse une performance comme celle-là! »

Victorieux à ses deux premiers combats, Briand s’est ensuite retrouvé face au Néerlandais Frank De Wit, deuxième au classement mondial. Dans l’impossibilité de départager les deux combattants en temps réglementaire, les deux judokas se sont retrouvés en prolongation où l’avantage est allé du côté du Néerlandais. « C’est un adversaire qui me donne toujours de la difficulté. C’était serré et ça aurait pu aller d’un côté comme de l’autre, mais aujourd’hui, il semblait être en meilleure condition que moi. »

Au repêchage, Briand s’est défait du champion olympique des Jeux de Rio, le Russe Khasan Khalmurzaev. L’athlète de 26 ans a eu besoin d’une trentaine de secondes pour obtenir son laissez-passer pour le combat de la médaille de bronze. « Il avait eu un combat difficile avant de m’affronter. J’étais vraiment confiant que je pouvais le faire tomber. »

Dans la même catégorie de poids, Antoine Valois-Fortier a de son côté été éliminé à son deuxième combat contre Matthias Casse. Il avait auparavant battu Vladimir Zoloev, du Kirghizistan.

Beauchemin-Pinard sur la troisième marche

Beauchemin-Pinard (deuxième à partir de la droite)

Chez les femmes, Catherine Beauchemin-Pinard est montée sur le podium pour la première fois dans un Grand Chelem depuis son arrivée chez les 63 kg. « Je suis vraiment contente. C’est une belle progression depuis que j’ai changé de catégorie de poids », a affirmé la Québécoise.

Dans son combat pour le bronze, Beauchemin-Pinard s’est imposée contre la Polonaise Agata Ozdoba-Blach grâce à une séquence au sol.

« J’ai bien contrôlé le combat, mais ce qui me faisait surtout peur, c’était que je me sentais fatiguée », a mentionné Beauchemin-Pinard dont deux de ses précédents combats s’étaient terminés en prolongation. « À la grip, ça allait bien et je me déplaçais bien. Plus le combat avançait, j’allais de mieux en mieux et je prenais plus de confiance. »

Plus tôt dans le tournoi, Beauchemin-Pinard avait gagné ses duels contre Valentina Kostenko, de la Russie, puis Gankhaich Bold, de la Mongolie, avant de s’avouer vaincue en demi-finales vis-à-vis de Lucy Renshall, de la Grande-Bretagne.

Également présente en Russie, l’Ontarienne Kelita Zupancic a pris le septième rang chez les moins de 70 kg après avoir été éliminée par l’Allemande Laura Vargas Koch. Elle avait d’abord remporté ses deux premiers combats avant de subir une première défaite en quart de finale.

Shady El Nahas (-100 kg) sera le seul Canadien en action dimanche, en Russie.

Langlois remporte le bronze à Cordoba

Pendant ce temps, en Argentine, Bradley Langlois et Gueorgui Poklitar ont tous les deux combattu pour la médaille de bronze à l’Open panaméricain de Cordoba.

Tout d’abord, Bradley Langlois (-73 kg) a gagné son premier duel contre l’Argentin Igor Prado avant de baisser pavillon face au Mexicain Eduardo Araujo à l’occasion de son deuxième combat de la compétition.

Le Québécois a ensuite vaincu Francisco Galeano, de l’Argentine, lors du repêchage, pour se tailler une place dans l’un des deux combats pour la troisième place. Langlois a terminé sa journée en beauté en battant son adversaire, le Mexicain Gilberto Cardoso, par ippon, mettant du même coup la main sur le bronze.

De son côté, Poklitar (-60 kg) a bien amorcé sa journée en remportant ses deux premiers combats face à l’Argentin Hernan Birbrier et l’Américain Jacob More.

Le judoka montréalais s’est ensuite buté au Français Thomas Macrez, éventuel gagnant de la médaille d’argent, lors de son combat en demi-finale, s’inclinant par ippon.

Poklitar a finalement conclu sa journée de travail en affrontant Steven Morocho pour l’obtention de la médaille de bronze. Toutefois, le Québécois n’a pas été en mesure de s’imposer face à l’Équatorien qui l’a emporté par ippon, reléguant du même coup Poklitar au cinquième rang du classement final.

Mohab El Nahas (-90 kg) et Michael Guerault (-100 kg) seront les Canadiens à surveiller dimanche, à Cordoba.

Coupe européenne junior

Du côté de la Coupe européenne junior de Coïmbre, au Portugal, Julien Frascadore a signé la meilleure performance canadienne en prenant le septième rang chez les moins de 66 kg.

« C’est sûr que je voulais une médaille, mais je pense que ç’a été une belle journée. J’ai fait quelques erreurs, mais je vais apprendre de celles-ci. Je suis content de la performance plutôt que du résultat », a mentionné le judoka.

Défait en quart de finale, le judoka canadien a retrouvé le chemin de la victoire à son premier combat de repêchage face à l’Italien Alessandro Bosis. Le parcours du Québécois s’est arrêté au combat suivant quand le Portugais Bruno Barros l’a battu par ippon.

« J’ai manqué un peu de stratégie pour réussir à l’emporter. Je devrai apprendre à mieux gérer mes combats et travailler sur ma condition physique pour être au top », a-t-il souligné.

Toujours dans la catégorie des moins de 66 kg, Yanis Hachemi et Mitchell Markwat ont été éliminés à leur deuxième duel et Dontae De Jesus après son premier passage sur le tatami.

Également en action, Anthony Henry, Daniel McCristall et Hakim Chala ont tous les trois été éliminés après deux combats chez les moins de 60 kg.

Daniel Chosack-Barkay et Max Teewen se sont fait montrer la sortie après deux combats chez les moins de 73 kg. Sava Antic et Daniel Maman ont quant à eux perdu leur premier combat.

Chez les femmes, Sierra Tanner s’est rendue jusqu’au repêchage chez les moins de 63 kg où elle s’est avouée vaincue en première ronde. Elle avait auparavant signé une victoire et une défaite dans le tableau principal.

« C’est la première compétition de Sierra chez les juniors, a mentionné l’entraîneur national Jean-Pierre Cantin. C’est un bon début et je suis bien content de sa performance. On va bâtir là-dessus pour la suite. »

Également chez les moins de 63 kg, Alicia Fiandor et Isabelle Harris se sont pour leur part arrêtées après deux combats. Jordann Warner et Rachel Krapman ont été défaites à leur premier combat.

Dans la catégorie des moins de 57 kg, Eibhleann Alexander et Taeya Koliaska ont toutes deux signé une victoire et une défaite alors que Kiera Westlake a été éliminée à son premier duel.

Tami Goto et Virginia Nemeth ont été battues à leur première présence sur les tapis chez les moins de 48 kg.

La Coupe européenne junior de Coïmbre se poursuivra dimanche.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com