Catherine Beauchemin-Pinard récolte le bronze

7
octobre
2017

Montréal, 7 octobre 2017 – La Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) a mis la main sur une des médailles de bronze, samedi, au Grand Prix de Tachkent, en Ouzbékistan.

« J’ai vu mon tirage et je me suis dit que le podium était accessible. Ce n’était pas nécessairement facile, car je ne connais pas encore très bien la catégorie et je dois adapter mon judo. J’ai aussi été chanceuse d’avoir un entraîneur, car je devais être seule. Andrzej Sadej a été d’une grande aide ! » a souligné l’athlète de 23 ans qui a récemment fait le saut chez les 63 kg après avoir combattu chez les moins de 57 kg.

En finale pour le bronze, Beauchemin-Pinard s’est imposée par ippon contre la Turque Busra Katipoglu. « J’ai essayé d’exécuter le plan que j’avais établi et j’ai fini par faire une longue séquence au sol pour la prendre en immobilisation. Je suis vraiment contente de ma journée ! » a-t-elle fait savoir.

Les habiletés supérieures au sol de la Québécoise ont fait la différence selon l’entraîneur Sadej. « Elle s’est très bien battue en ajustant ses tactiques au fur et à mesure de la compétition afin de bien gérer ses adversaires les plus fortes. »

Précédemment, dans les préliminaires, Beauchemin-Pinard a gagné son premier combat par ippon contre la Polonaise Karolina Talach avant de s’incliner par waza-ari face à la future médaillée d’or, l’Autrichienne Kathrin Unterwurzacher.

« J’ai gagné au sol contre la Polonaise pour ensuite me prendre face à la tête de série, l’Autrichienne. J’ai fait un bon combat, mais il y a une séquence où elle a réussi à me faire tomber waza-ari. J’ai essayé de remonter, mais cela n’a pas été suffisant. »

Au repêchage, la Canadienne s’est défaite de la Kazakhe Marian Urdabayeva grâce à une victoire par ippon. « J’ai aussi fait un bon combat. J’ai contrôlé mon adversaire à la grip. J’ai réussi à la prendre au sol pour marquer waza-ari. J’ai maintenu mon avance jusqu’à ce que je lui marque un ippon avant la fin du temps réglementaire. »

L’Américaine Hannah Martin a mis la main sur l’argent alors que la Russe Ekaterina Valkova a complété le podium aux côtés de Beauchemin-Pinard.

Alicia Fiandor cinquième à Saint-Domingue

Du côté de l’Open panaméricain disputé à Saint-Domingue, en République dominicaine, Alicia Fiandor a pris le cinquième rang chez les moins de 63 kg.

La Britanno-Colombienne est passée bien près de monter sur le podium, mais s’est inclinée face à la Dominicaine Katherine Otano Pina dans son combat pour l’obtention d’une médaille de bronze.

« Le combat était assez égal, mais Alicia a commis des petites erreurs de kumikata et de fausses attaques qui lui ont coûté la victoire », a noté l’entraîneur de l’équipe nationale Jean-Pierre Cantin.

Dans les préliminaires, Fiandor avait perdu par deux waza-ari contre Cergia David, du Honduras. Elle s’était ensuite reprise au repêchage où elle avait battu par ippon Ariela Sanchez, du pays hôte.

Gueorgui Poklitar (-60 kg) a été éliminé à son seul combat de la journée face à l’Américain Adonis Diaz, gagnant par waza-ari en prolongation. « George s’est bien battu. Il a perdu par une erreur d’arbitrage en temps supplémentaire contre le favori du tournoi. C’est tout de même un bon début pour lui dans sa nouvelle catégorie de poids », a indiqué Jean-Pierre Cantin.

Poklitar combattait auparavant chez les moins de 66 kg.

L’Open panaméricain se poursuivra dimanche à Saint-Domingue. Danil Neyolov (-81 kg) Mohab el Nahas (-90 kg) seront les Canadiens en action.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com