Catherine Roberge couronnée à Abu Dhabi

13
octobre
2012

Montréal, 13 octobre 2012  – La Québécoise Catherine Roberge a remporté ses deux combats, samedi, au Grand Prix de judo d’Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, pour mettre la main sur la médaille d’or.

 Roberge, inscrite chez les moins de 78 kg, a tout d’abord eu besoin de 27 secondes pour venir à bout d’Amandah Payet, des Seychelles, par ippon. En finale, Roberge (27e au monde) a dû trimer plus dur pour vaincre  la Britannique Natalie Powell, 53e au classement international de judo.

 La Québécoise a forcé son adversaire à prendre deux pénalités en début de combat pour prendre l’avance par un yuko. Powell a réussi un waza-ari aux dépens de Roberge, qui n’a pas paniqué. Elle a continué d’attaquer pour faire prendre une autre pénalité à sa rivale et ainsi créer l’égalité. Il restait cinq secondes au cadran quand Roberge a marqué un ippon pour monter sur la plus haute marche du podium.

 Chez les hommes de moins de 90 kg, Guillaume Perrault a terminé au cinquième rang en vertu d’une fiche d’un gain et un revers. Au premier tour, il a disposé du Camerounais Marcel Ndjiki par ippon après 1 minute 36 secondes de combat. Perrault, 67e au monde, a ensuite plié l’échine devant le Georgien Zviad Gogotchuri, qui a réussi un ippon à ses dépens 1 min 24 s après le début du combat. Gogotchuri a par la suite décroché la médaille de bronze.

 « Je suis content et déçu, a admis Perrault. On ne peut pas être déçu d’une cinquième place en Grand Prix, mais en quart de finale, c’était un combat à ma portée, mais j’ai complètement figé devant une manœuvre de mon adversaire. »

 Peu de judokas ont fait le voyage aux Émirats arabes unis, il n’y a avait que quatre athlètes dans la catégorie de Catherine Roberge. «C’est une année post-olympique, c’est un peu normal, a ajouté Perrault. Les judokas économisent avant l’autre processus de sélection olympique. Présentement tout ce qu’on peut améliorer c’est notre classement afin d’avoir de meilleur tirage lors des prochaines compétitions. »

 Courte sortie pour Morin-Martel et Tremblay

 Alexis Morin-Martel était en action, vendredi, chez les moins de 73 kg.  L’athlète de 24 ans a d’abord obtenu un laissez-passer en première ronde avant d’affronter le Japonais Takenori Nakamura, 64e au monde. Ce dernier l’a battu en marquant un ippon et Morin-Martel n’a pu avancer plus loin dans la compétition.

 Stéfanie Tremblay (-57 kg) foulait le tatami, jeudi, et elle a été défaite à son premier combat par Nora Gjakova, du Kosovo. Même si l’athlète originaire de Saguenay a pu se rendre au bout des 5 minutes réglementaires, cela a été insuffisant pour accéder à la ronde suivante.

 La semaine prochaine, sept judokas du pays prendront part à une Coupe d’Europe présentée à Belgrade en Serbie.

-30-

 Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com