Christa Deguchi en or au Grand Chelem de Paris

8
février
2020

Deguchi (deuxième à partir de la gauche)

Montréal, 8 février 2020 – La judoka canadienne Christa Deguchi (-57 kg) s’est imposée à nouveau au Grand Chelem de Paris samedi, raflant la médaille d’or. La championne du monde a remporté ses cinq combats pour consolider son premier rang au classement mondial.

« Je voulais prouver que les Championnats du monde n’avaient pas été un miracle, a affirmé la judoka qui avait été battue à son premier combat lors du dernier Masters, à Qingdao en Chine. Je voulais me prouver que je pouvais en faire plus. Je crois que je peux aller plus loin et me concentrer sur une participation aux Jeux olympiques. »

Deguchi, la tenante du titre à Paris depuis deux ans, a d’abord gagné ses trois combats par ippon en ronde préliminaire dans le groupe A. En demi-finale, elle a ensuite mérité une nouvelle victoire par ippon contre la Française Sarah Léonie Cysique. Lors du match ultime, la Canadienne de 24 ans a vaincu Sumiya Dorjsuren, de la Mongolie, par waza-ari.

Combattant aussi dans cette catégorie, l’Ontarienne Jessica Klimkait était la deuxième tête de série. Elle a été battue dans le dernier duel du groupe C par Dorjsuren. Après une défaite au repêchage, elle a terminé en septième place avec une fiche de 2-2.

La Montréalaise Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) a conclu sa journée au cinquième rang. Après avoir gagné deux combats, elle a affronté la Française Clarisse Agbegnenou, numéro un mondiale. Beauchemin-Pinard a perdu un combat serré et est passée par le repêchage.

Elle a ensuite accédé au combat pour la troisième place après une nouvelle victoire et a dû cette fois-ci se mesurer à la numéro deux mondiale, la Slovène Tina Trstenjak. La Québécoise s’est inclinée après un long combat des plus serrés.

Chez les hommes, les routes d’Antoine Bouchard (-73 kg), d’Arthur Margelidon (-73 kg) et de Jacob Valois (-66 kg) se sont arrêtées en ronde préliminaire.

Bouchard a d’abord gagné deux combats par ippon avant d’être arrêté par le judoka local Luca Otamane. Dans un autre groupe, Margelidon a mérité une victoire et a ensuite été battu par l’éventuel finaliste, le Kazakh Zhansay Smagulov. Valois a aussi terminé avec une fiche de 1-1.

Plusieurs autres Canadiens seront en action dimanche à Paris, dont le médaillé olympique québécois Antoine Valois-Fortier (-81 kg).

Quatre médailles au Danemark

Harris, Godbout, Ryder et Nemeth

Plusieurs judokas canadiens se sont également démarqués à l’Open de Vejle, au Danemark. Ils ont gagné pas moins de quatre médailles, dont une en or.

Ian Ryder a obtenu deux victoires consécutives par ippon chez les moins de 100 kg pour conclure son tournoi au sommet.

« C’est bon pour la confiance. J’ai adopté un style plus conservateur, car j’ai marqué rapidement dans mes deux combats. Je voulais rester concentré et combattre intelligemment », a décrit le judoka qui méritait une première médaille en Europe.

Chez les femmes, Coralie Godbout (-78 kg), Isabelle Harris (-63 kg) et Virginia Nemeth (-48 kg) ont toutes obtenu une médaille d’argent.

« Coralie et Isabelle, en tant que junior, ont très bien fait au niveau senior pour aller chercher des médailles. Les deux auraient pu gagner en finale. C’était vraiment très serré. Elles m’ont impressionné aujourd’hui. Virginia a connu une belle journée. Elle a donné un bon effort et aurait pu gagner », a résumé l’entraîneur Jean-Pierre Cantin.

Au terme de la journée, ses judokas ont estimé avoir tiré beaucoup de positif de leur tournoi. Notamment, en finale, Coralie Godbout a su revenir de l’arrière malgré une erreur commise en début de combat.

« J’ai réussi une technique que je pratiquais depuis longtemps, mais que je n’avais jamais réussie en compétition », a expliqué Coralie Godbout.

« Je me sentais bien, en confiance, calme, au début de la finale. J’ai seulement fait une erreur », a dit Isabelle Harris.

Alexandre Arencibia (-81 kg) a aussi tiré son épingle du jeu avec une cinquième place, tandis qu’Alicia Fiandor (-63 kg) a fini septième. La compétition se poursuit dimanche.

Beaton gagne l’argent en Italie

Evelyn Beaton (-48 kg) a obtenu une médaille d’argent lors de la Coupe européenne cadette à Follonica, en Italie, samedi. Elle avait gagné quatre combats par ippon avant de perdre en finale contre l’Italienne Giulia Carna.

Chez les hommes, Lasha Tsatsalashvili (-55 kg) s’est démarqué en maintenant une fiche de 3-2 et en terminant au septième échelon.

Plusieurs autres Canadiens combattront dimanche dans le cadre de cette compétition. Au total, la délégation canadienne présente en Italie ne compte pas moins de 31 judokas, soit 19 garçons et 12 filles.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com