Christa Deguchi médaillée de bronze historique

22
septembre
2018

Montréal, 22 septembre 2018 – Christa Deguchi est devenue la première canadienne à remporter une médaille chez les femmes aux Championnats du monde de judo. Elle a mis la main sur le bronze dans la catégorie des moins de 57 kg, samedi, à Bakou, en Azerbaïdjan. Elle a été sacrée gagnante par ippon contre l’Allemande Theresa Stoll.

« C’est vraiment un grand jour pour moi, en plus, ce sont mes premiers mondiaux! Je suis fière d’être une pionnière. Theresa m’a propulsé et a fait waza-ari, mais je voulais cette médaille de bronze. J’avais encore de l’énergie, alors je me suis battue plus agressivement pour le Canada et pour moi. Mon prochain objectif est de remporter le Grand Chelem d’Osaka (novembre) et mon plus grand rêve est de gagner aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. »

En demi-finale, elle a perdu par waza-ari face à la Japonaise Tsukasa Yoshida, éventuelle championne du monde. Plus tôt dans le tournoi, la représentante du pays s’est défaite tour à tour de la Nord-Coréenne Ri-hyo Sun, de la Roumaine Corina Stefan et de la Kosovare Nora Gjakova.

« Je visais l’or, mais j’ai manqué d’habiletés. Je vais travailler plus fort pour l’avoir l’an prochain. Tsukasa a été meilleure que moi, surtout après le golden score. Après cette défaite, je me suis reprise mentalement pour la finale du bronze », a dit l’athlète de Lethbridge.

En 2018, en Grand Prix, Deguchi a remporté l’or à Zagreb et Hohhot, ainsi que le bronze à Budapest. Elle a aussi décroché le titre des Championnats panaméricains de judo dans sa catégorie de poids et la première médaille d’or canadienne au Grand Chelem de Paris.

« En tant qu’organisation, c’est notre objectif d’amener les athlètes à ce niveau. Nous avions vu Christa se battre pour le Japon sur la scène internationale il y a quelques années. Nous croyions beaucoup en elle et quand elle a finalement accepté de nous représenter, nous avons mis un plan en place qui s’est déroulé à merveille. Elle nous a démontré qu’elle était capable de le faire! » a commenté Nicolas Gill, directeur général et directeur haute performance de Judo Canada.


Veuillez prendre note que les commentaires sont en anglais.

Dans la même catégorie, Jessica Klimkait, originaire de Whitby, a signé une fiche de deux victoires et une défaite. Elle a gagné contre la Brésilienne Rafaela Silva et la Cap-Verdienne Sandra Borges pour ensuite perdre face à la Mongole Sumiya Dorjsuren, future médaillée de bronze.

« Le tournoi comptait dans le processus de qualification pour Tokyo 2020. Jessica est très forte. Elle a battu la championne olympique en titre au premier tour. Pour Judo Canada, avoir deux filles qui performent à ce niveau dans cette catégorie nous assure qu’une des deux peut être sur le podium ou très près à chaque compétition », a ajouté Gill.

La Britannique Nekoda Smythe-Davis a mis la main sur l’argent.

Du côté masculin, le Saguenéen Antoine Bouchard et le Montréalais Arthur Margelidon se sont fait montrer la porte de sortie à leur premier combat chez les moins de 73 kg. Bouchard s’est incliné par waza-ari devant le Hongrois Miklos Ungvari alors que Margelidon a été stoppé par ippon par le Tchèque Jakub Jecminek.

Le podium a été composé du champion du monde sud-coréen An Chang-rim, du Japonais Soichi Hashimoto et des médaillés de bronze, l’Iranien Mohammad Mohammadi et l’Azerbaïdjan Hidayat Heydarov.

Dimanche, Catherine Beauchemin-Pinard (Saint-Hubert) et Stéfanie Tremblay (Saguenay) seront à surveiller chez les moins de 63 kg et il en sera de même pour Étienne Briand (Sept-Îles) dans la catégorie des moins de 81 kg.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

Information :
Patrick Esparbès
directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com