Cinq médailles pour les équipes canadiennes

27
juillet
2017

Montréal, 27 juillet 2017 – Trois représentants de l’équipe Canada et deux représentants de l’équipe Canada-Québec sont montés sur le podium des Jeux de la Francophonie disputés à Abidjan, en Côte d’Ivoire, jeudi.

Louis Krieber-Gagnon a remporté la finale chez les moins de 90 kg en projetant de façon impressionnante le Suisse Tobias Meier pour ippon. Il a ainsi décroché la quatrième médaille dorée de l’équipe Canada-Québec depuis le début des Jeux de la Francophonie.

Louis-Krieber avec sa médaille

« Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je voulais juste donner tout ce que je pouvais pour l’emporter. Je suis très content d’avoir réussi ! » a commenté Krieber-Gagnon après la remise des médailles.

« C’est vraiment génial l’ambiance ici. Même s’ils ne connaissent pas beaucoup le judo, les spectateurs mettent toute une ambiance », a-t-il ajouté.

Pour atteindre la finale, le Québécois avait remporté tous ses combats de la ronde préliminaire et de quarts de finale. Il a ensuite vaincu en demi-finales le Canadien Alex Colpitts, membre de la délégation Canada-Nouveau-Brunswick.

En finale pour le bronze, Colpitts s’est encore une fois frappé à un compatriote, Zachary Burt, vêtu des couleurs de l’équipe Canada. C’est finalement Burt qui est monté sur la troisième marche du podium, l’emportant par ippon.

Jean-François Ouellet, Marc Deschênes, Mina Coulombe,
Louis Krieber-Gagnon et Zachary Burt

Mina Colombe (-78 kg) a offert une médaille d’argent à l’équipe Canada. En finale, elle s’est fait surprendre par la Française Stessie Bastareaud qui a eu le dessus par ippon. En quarts de finale, Coulombe avait vaincu Jessy Malbrook, de Seychelles, par ippon et en demi-finales elle s’était imposée en prolongation contre la Camerounaise Audrey Dilane Njepang Njapa.

« Mina a été brassée toute la journée. En finale, la Française était très, très physique. En plus, elle a été malade cette semaine et n’était pas dans les meilleures conditions. Je suis quand même très fier d’elle », a commenté Jean-Pierre Cantin, entraîneur de l’équipe Canada.

Marc Deschênes (Canada) a connu un parcours parfait jusqu’en finale et a gagné la médaille d’argent de la catégorie des moins de 100 kg. Sa série de victoires a pris fin quand il a perdu par ippon contre le Français Nell Honore Ariano Rebouka. Plus tôt dans la journée, il avait d’abord gagné contre le Congolais Prince Kosi Samuzu en quarts de finale, puis par ippon contre Ousmane Diallo, du Mali, en demi-finales.

« C’était une très belle journée pour tous les Canadiens. Je pense que Marc aurait pu aller chercher l’or en finale. Il a fait une petite erreur, mais il dominait vraiment son combat. Il avait peut-être peu trop confiance », a indiqué Jean-Pierre Cantin.

Andrew Blaney (-100 kg), membre de l’équipe Canada-Nouveau-Brunswick, a quant à lui été éliminé au repêchage par le Congolais Prince Kosi Samuzu.

Du côté des plus de 100 kg, Jean François Ouellet (Canada-Québec) s’est fait battre par ippon par le Sénégalais Mbagnick Ndiaye en demi-finales et s’est retrouvé en duel pour le bronze. Il s’est relevé les manches et s’est taillé une place sur la troisième marche du podium en l’emportant sur le Marocain Adil Hajji par ippon.

Andrew Vienneau (Canada-Nouveau-Brunswick) se battait aussi chez les plus de 100 kg. Sa journée s’est terminée lorsqu’il s’est incliné par ippon contre le Camerounais Daniel Urbain Mepui Anong au repêchage.

Sarah Perks a terminé au pied du podium des plus de 78 kg. La représentante de l’équipe Canada s’est inclinée contre la Congolaise Carole Imongo Kimberly en finale pour l’une des deux médailles de bronze de la catégorie et a pris le cinquième rang.

-30-

Information :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com