Coupe d’Europe : Sarah-Myriam Mazouz septième à Belgrade

21
octobre
2012

Montréal, 21 octobre 2012 – Sarah-Myriam Mazouz a obtenu le meilleur résultat canadien à la Coupe d’Europe de judo présentée cette fin de semaine à Belgrade, en Serbie. La Québécoise a conclu la compétition chez les moins de 70 kg avec une septième place.

Mazouz a entamé son parcours avec une victoire par ippon contre la Serbe Ana Tuba. La Québécoise s’est ensuite inclinée devant la Suisse Desiree Gabriel puis l’Italienne Marisa Celletti, qui ont toutes deux atteint la troisième marche du podium.

« Sarah s’est bien battue, a noté l’entraîneur canadien Sergio Pessoa. Elle a bien géré son combat contre la Suisse. Elle était en contrôle et menait par waza-ari avec seulement quelques secondes à faire. Mais elle a commis des erreurs en fin de combat qui lui ont coûté la victoire. La même chose s’est produite dans son dernier affrontement. Il faut dire que Sarah fait du judo depuis seulement trois ans. Elle a encore des choses à apprendre et elle devra acquérir plus d’expérience en compétition pour éviter certaines erreurs. »

Autrement, les moments de réjouissance ont été peu nombreux pour la délégation canadienne à Belgrade.

Les Québécois Simon Ashwood-Smith (-73 kg), Charles Breton-Leduc (-60 kg) et  Vincent Marticotte (-73 kg) ont signé des fiches d’une victoire et une défaite qui ne leur ont pas permis d’obtenir de classement.    

Par ailleurs, les Ontariens Jonah Burt (-90 kg), Zachary Burt (-81 kg) et John Alex Nagy (-73 kg) ont été éliminés dès leur premier combat. Enfin, la Québécoise Gabrielle Desforges (-63 kg) a perdu ses deux affrontements et, comme la plupart des judokas canadiens, n’a pas obtenu de classement.     

« Nous espérions de meilleurs résultats cette fin de semaine. Nous savions que ce serait difficile pour ces jeunes athlètes en plein développement d’obtenir des médailles. L’objectif était plutôt qu’ils fassent trois à quatre combats et qu’ils atteignent la cinquième ou la septième place. Mais nous n’avons pas bien performé », a expliqué Sergio Pessoa.

« Nous n’avons pas été très chanceux non plus. Les Canadiens ont perdu contre de bons athlètes qui n’ont toutefois pas atteint les demi-finales. Dans une telle éventualité, nos judokas auraient pu aller au repêchage, a indiqué Pessoa. Mais d’un autre côté, nous ne pouvons pas miser sur la performance de nos adversaires pour avancer en compétition. Il faut que les athlètes fassent le travail eux-mêmes en gagnant leurs combats. »

Les judokas canadiens auront la chance de se reprendre le week-end prochain à Boras, en Suède, où sera disputée une autre épreuve de la Coupe d’Europe.

« Comme à Belgrade, le niveau de la compétition ne sera pas trop élevé. Les compétiteurs seront toutefois différents puisqu’il y aura davantage de Français et d’Allemands. Ce sera une bonne occasion pour nos judokas de s’adapter à des styles différents », a conclu Pessoa.  

 

-30-

 Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com