Trois judokas canadiens poursuivent leur apprentissage en Suède

30
octobre
2011

Montréal, 30 octobre 2011 – De jeunes judokas canadiens étaient à l’œuvre, dimanche, à la Coupe européenne senior de Boras, en Suède. Seule l’Albertaine Jordan Poliakiwski, qui évoluait chez les moins de 52 kg, a réussi à remporter un combat.

Sa victoire, la judoka canadienne l’a obtenue aux dépens de la Russe Luiza Kharchenko. Cinquième favorite de sa catégorie, Poliakiwski s’est débarrassée de sa première adversaire en marquant ippon au sol.

À combat suivant, elle s’est inclinée par ippon devant la Belge Lotte Denoo, neuvième favorite et finaliste de la compétition.

Au repêchage, Poliakiwski a écopé de deux pénalités contre la Norvégienne Katrine Hofstad, qui a finalement remporté le duel et mis un terme au parcours de la Canadienne.

« Je suis très satisfaite de mon premier combat, moins du deuxième. Au repêchage, mes pénalités ont donné l’avantage à mon adversaire. J’ai toutefois pu identifier certains aspects que je dois améliorer pour être plus performante. Je vais travailler là-dessus pour revenir plus forte à ma prochaine compétition », a indiqué Poliakiwski.

Chez les moins de 70 kg, la Québécoise Sarah-Myriam Mazouz, qui participait à sa première compétition internationale en Europe, a terminé au neuvième rang.  

Après avoir bénéficié d’un laissez-passer en première ronde, elle s’est inclinée par ippon face à la sixième favorite, l’Allemande Laura Vargas-Koch.

Au repêchage, Mazouz a perdu par ippon contre la deuxième favorite, la Néerlandaise Linda Bolder.

Les deux adversaires de Mazouz ont plus tard mis la main sur une médaille de bronze.

Du côté masculin, Alister Ward a perdu à son premier combat chez les moins de 66 kg face au Suédois Michel Dahlin. Huitième favori, Dahlin a vaincu Ward par ippon.

« Ce sont trois jeunes judokas qui viennent chercher ici de l’expérience en compétition internationale. Au-delà des résultats, ils ont montré de belles choses aujourd’hui (dimanche). Ce sont des athlètes sérieux qui ont du potentiel. Il faut aussi dire que le niveau était particulièrement relevé pour une compétition de niveau B. Certaines catégories étaient très fortes », a noté l’entraîneur Jean-François Marceau.

Les trois judokas auront la chance de se reprendre la semaine prochaine alors à l’Open de Finlande.

 

-30-

 

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com