Grand Prix de Jeju – Cinquième place insatisfaisante pour Stéfanie Tremblay

27
novembre
2014

Montréal, 27 novembre 2014 – Stéfanie Tremblay a disposé de médaillées olympique et mondiale jeudi au Grand Prix de judo de Jeju, mais la cinquième place qu’elle a obtenue à la compétition sud-coréenne l’a tout de même laissée sur sa faim.

En action dans la catégorie des moins de 57 kg, la Québécoise, 28e au classement international, a vaincu la Hongkongaise Po Sum Leung, 136e, sur ippon au premier tour.

Tremblay a par la suite éliminé la Roumaine Corina Caprioriu, 9e au monde et vice-championne olympique à Londres, qui a perdu par un shido. « J’ai bien appliqué la tactique élaborée avec mon entraîneur contre Caprioriu. C’était une grosse victoire pour moi. »

« Il y a quatre mois, elles s’étaient rencontrées au Grand Chelem de Russie et Stéfanie avait perdu. Aujourd’hui (jeudi), Stef a appliqué la stratégie de kumikata à la lettre et la Roumaine n’a rien pu faire », a expliqué l’entraîneur canadien Jeremy Le Bris.

Dans les quarts de finale, la Française Hélène Receveaux, classée 35e, a toutefois battu l’athlète originaire de Chicoutimi, là aussi sur une pénalité. « Je l’avais défaite cette année. Ça ne s’est pas du tout déroulé comme je le voulais. Elle s’est adaptée depuis la dernière rencontre. »

« En septembre, en Croatie, Stéfanie l’avait vaincue facilement, mais aujourd’hui, la Française n’avait plus le même comportement, elle s’était adaptée. Cela s’est joué sur presque rien », a analysé Le Bris.

Et tombe Miryam Roper

Tremblay a ensuite rebondi au repêchage en marquant ippon face à la coriace Allemande Miryam Roper, troisième mondiale et médaillée de bronze aux Championnats du monde de 2013. « Je l’ai emporté avec une immobilisation au sol. C’est la deuxième fois que je la bats, mais c’est une victoire importante. »

« Toutes les actions étaient dangereuses. L’Allemande est hyper explosive et très forte au corps-à-corps, a indiqué Le Bris. Elles se sont retrouvées emboîtées et Stéfanie, déséquilibrée, s’est fait projeter pour waza-ari. Mais en tombant, elle a repris l’initiative au sol et a sorti sa jambe pour l’immobiliser. »

Dans un des duels pour les troisièmes places, la Slovène Vlora Bedeti, 15e sur l’échiquier international et aussi médaillée de bronze aux mondiaux de 2013, l’a finalement vaincue par accumulation de pénalités. « C’est une adversaire que j’ai souvent affrontée dans le passé et qui m’a battue chaque fois. Elle pratique un style qui me pose problème. »

« C’était la troisième fois cette année que Stéfanie la rencontrait et son style de judo ne lui convient pas. La Slovène ne laisse jamais ses adversaires poser leurs mains, alors elles se font pénaliser. C’est ce qui est arrivé aujourd’hui. Stef s’est pris quatre pénalités. »

Malgré ses importantes victoires, Tremblay était insatisfaite au terme de la journée. « Mon objectif n’est pas atteint. J’ai tout ce qu’il faut pour être sur le podium, mais pour ça, je dois battre des filles comme (Bedeti). Je suis donc plutôt déçue. »

Le Bris partageait ses sentiments. « Je suis déçu pour Stéfanie, parce qu’elle a quand même connu une bonne journée, mais la médaille n’est pas encore là. Elle a le potentiel de faire beaucoup mieux et doit passer un cap maintenant. »

Ecaterina Guica surprise

Une autre judoka du pays était à l’œuvre jeudi à Jeju, soit Ecaterina Guica chez les moins de 52 kg.

Exemptée de la première ronde, la Québécoise, 42e au classement international, a cependant été surprise par la Française Lucile Duport, 66e, victorieuse par ippon.

« Ecaterina avait bien commencé, contrôlant parfaitement son adversaire avec son kumikata. À la moitié du combat, il y a eu une action litigieuse, où Ecaterina pensait avoir marqué ippon. Sur l’action suivante, elle a laissé sa rivale entrer une technique pour ippon », a résumé Le Bris.

L’athlète de La Prairie aura la chance de se reprendre la semaine prochaine, au Grand Chelem de Tokyo.

Vendredi, toujours en Corée du Sud, Monika Burgess, du côté des moins de 70 kg, de même qu’Arthur Margelidon, chez les moins de 73 kg, seront de la partie.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com