Guica et Bouchard finissent neuvièmes

19
février
2016

Montréal, 19 février 2016 (Sportcom) – Les judokas canadiens auraient aimé passer plus de temps sur les tatamis au Grand Prix de Düsseldorf, vendredi, en Allemagne. Ecaterina Guica (-52 kg) et Antoine Bouchard (-66 kg) ont terminé la journée avec une fiche de 1-1, bon pour des neuvièmes places. L’autre représentante du pays en action, Catherine Beauchemin-Pinard (-57 kg), a été défaite à son unique combat de la journée.

Guica a amorcé le tournoi en signant une victoire par ippon contre l’Allemande Nieke Nordmeyer. Ensuite, elle a baissé pavillon face à Gulbadam Babamuratova, du Turkménistan, qui terminera avec une médaille de bronze au cou.

En action dans la catégorie des moins de 66 kg, Antoine Bouchard a commencé son parcours du bon pied grâce à un gain contre le Belge Kenneth Van Gansbeke pour ensuite être défait par le Japonais Kengo Takaichi.

« J’ai bien géré le premier duel en prenant l’avance aux pénalités et maintenant ensuite la pression pour conserver mon avance sans trop prendre de risques », a-t-il soutenu.

Face au Japonais et vainqueur à Düsseldorf l’an dernier, l’athlète de Saguenay croit que la victoire était à sa portée. « Il était assez fort, sauf que c’était un bon combat pour moi. Mon style de judo était parfait pour contrer le sien et si j’avais été plus opportuniste, j’aurais pu le marquer. »

En repensant à son combat, Bouchard croit qu’il a raté de belles occasions d’en finir avec son adversaire parce que celui-ci était souvent agenouillé. « J’ai plutôt feint une attaque ou lieu de poursuivre et d’y aller pour une projection. »

Catherine Beauchemin-Pinard a pour sa part été défaite aux mains de la Britannique Nekoda Smythe Davis, éventuelle médaillée de bronze.

Cette adversaire a donné du fil à retordre à l’athlète de St-Hubert au cours des derniers tournois. Seule une pénalité au milieu du combat a fait la différence.

« Je suis restée trop longtemps en croisé et j’ai été pénalisée pour cela. C’était ma seule séquence qui était la moins bonne du combat et si j’avais poussé Davis hors de la surface, c’est elle qui aurait eu le shido (pénalité). À part cela, je me suis mieux battue qu’à mon autre combat contre elle. Je sais comment la battre et il faut seulement que j’applique mon plan tout au long du combat. Aujourd’hui (vendredi), je n’ai juste pas été capable de remonter l’écart. »

Stéfanie Tremblay (-63 kg), Kelita Zupancic (-70 kg), Patrick Gagné (-73 kg), Arthur Margelidon (-73 kg) et Antoine Valois-Fortier (-81 kg) seront les athlètes canadiens en action samedi.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com