«Je n’étais pas venu ici pour finir 7e» -Antoine Valois-Fortier

9
août
2016

Montréal, 9 août 2016 – Une défaite en quart de finale contre le Russe Khasan Khalmurzaev a hanté Antoine Valois-Fortier jusqu’à son combat de repêchage du tournoi de judo olympique chez les moins de 81 kg. Incapable de s’en remettre complètement, il a affronté le champion du monde en titre, Takanori Nagase, du Japon, fragilisé. Le judoka de Beauport a perdu. Une fin lourde en émotions lui offrant le 7e rang, loin du podium convoité.

«J’ai toujours de la misère contre les Japonais, ce n’était pas le meilleur match up pour moi, a-t-il concédé. Très rapide dans ses déplacements, il faisait beaucoup d’attaques dans une direction, puis il est revenu dans l’autre direction. Je ne m’attendais pas du tout à ça.»

Antoine Valois-Fortier avait commencé sa journée à l’aréna Carioca 2 de Rio contre le Français Loïc Piertri, triple médaillé en Championnats du monde, qu’il a battu par yuko.  Une victoire qui l’a mené en ronde de huitièmes de finale où il a également eu le dessus sur le vétéran argentin de 31 ans, Emmanuel Lucenti, par un shido.

En combat de quarts de finale, le Russe Khasan Khalmurzaev, sacré champion olympique au terme du tournoi, s’est avéré un rude combattant. Les deux antagonistes ont joué de force et d’endurance pendant les 5 minutes du temps règlementaire. Encore à égalité, avec une pénalité de chaque côté, ils ont entamé la période de surtemps en «golden score» où le premier à s’inscrire au tableau gagne. Après seulement 26 secondes, le judoka Russe a surpris Valois-Fortier et a gagné par waza-ari suite à l’exécution de la manœuvre kouchi-gari.

«Il y a une technique que j’ai essayée deux ou trois fois dans le combat qui avait presque fonctionné. Il s’est bien ajusté. Il a réagi et a fauché ma jambe d’appui.»

C’est à ce moment que tout a basculé pour le Canadien de 26 ans.

Quelque deux heures plus tard, alors qu’Antoine Valois-Fortier devait gagner contre sa «bête noire» au repêchage, le Japonais Takanori Nagase qu’il n’avait jamais battu, la fissure du précédent combat dans sa confiance a joué. Le représentant du pays du Soleil-Levant a saisi l’avantage et lui a infligé un ippon par seoi-otoshi.

Extrêmement déçu du dénouement, Antoine Valois-Fortier demeure cependant convaincu de n’avoir rien négligé dans sa préparation pour Rio. «Je ne pouvais pas être plus prêt qu’aujourd’hui. Je suis arrivé à la ligne de départ avec la certitude d’avoir fait tout ce qui était en mon pouvoir», a-t-il affirmé après avoir répondu sans se défiler à toutes les questions des journalistes sur place.

Les médaillés olympiques de Rio 2016 dans la catégorie des moins de 81 kg issus de la grande finale sont Khasan Khalmurzaev, de Russie, médaillé d’or, et Travis Stevens, des États-Unis, médaillé d’argent. Les deux finales de bronze ont décoré Sergiu Toma, des Émirats arabes unis, et Takanori Nagase, du Japon.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com