Kelita Zupancic couronnée aux Jeux panaméricains

14
juillet
2015

Toronto, 13 juillet 2015 – Pour la première fois depuis le début des compétitions de judo des Jeux panaméricains de Toronto, l’hymne national canadien a résonné haut et fort lundi soir, au Centre sportif de Mississauga et c’est grâce à Kelita Zupancic, qui est montée sur la plus haute marche du podium chez les moins de 70 kg. Stéfanie Tremblay a également contribué à la récolte du pays en montant sur la deuxième marche du podium.

Faisant face en finale à la 25e judoka au monde, la Cubaine Onix Cortes Aldama, Zupancic, 5e au classement mondial, est parvenue à clouer au sol son adversaire et marquer ippon par immobilisation dans la dernière minute du combat. « J’ai poursuivi le travail au sol en faisant des transitions rapides. Toutes les choses semblent se mettre ensemble, ça fait du bien! » s’est réjoui la Canadienne qui a apprécié le soutien de la foule. « Cela m’a permis de conserver mon momentum. »

Il s’agit d’un doublé cette année pour l’athlète originaire de Whitby, en Ontario, qui était également montée sur la plus haute marche du podium des Championnats panaméricains disputés à Edmonton, en avril dernier.

 

En demi-finale, Zupancic a freiné la Brésilienne Maria Portela, 19e au monde, en marquant deux yukos et limitant son adversaire à un. Lors du match précédent, elle a eu raison de l’Équatorienne Vanessa Chala par ippon. « L’objectif était de remporter la médaille d’or alors toutes les façons de gagner étaient bonnes », a-t-elle affirmé. 

En finale des moins de 63 kg, seule une pénalité a départagé Stéfanie Tremblay, 58e judoka au monde, de l’Équatorienne Estefania Garcia 19e. La Saguenéenne a dû se contenter de la médaille d’argent.

« Je l’avais déjà battue auparavant alors c’est sûr que je voulais la victoire. Ç’a été un match serré et la pénalité pouvait aller d’un côté comme de l’autre. C’est donc difficile de terminer le tournoi sur cette note », a reconnu Tremblay.

Plus tôt dans le tournoi, la Québécoise a connu de bonnes sorties, l’emportant par ippon sur ses trois premières adversaires. Après une mise en bouche contre l’Argentine Gimena Laffeuillade, 158e, elle s’est départie  en quart de finale de la Cubaine Maylin Del Toro Carvajal, 30e, puis  de la Brésilienne Mariana Silva, 11e, en demi-finale.

«J’ai quand même eu une bonne journée et j’ai battu de très bonnes adversaires en quart et en demi-finale. Ça démontre que j’ai le niveau et c’est positif, a ajouté la médaillée  d’argent. Je me sens de plus en plus confiante, ma saison se passe plutôt bien. »

Chez les hommes, Zachary Burt, 67e au monde, a pris le cinquième rang, vaincu dans son combat pour l’obtention d’une médaille de bronze par le Colombien Pedro Castro, 74e au classement mondial. 

L’Ontarien avait amorcé le tournoi en éliminant le Chilien Rodrigo Idro, mais s’était ensuite incliné vis-à-vis du Cubain Ivan Felipe Silva Morales, 39e. Une victoire au repêchage face au Mexicain Yusef Farah lui a permis de combattre pour le bronze. 

« En général je me suis bien battu, mais je dois faire attention à mes erreurs. J’ai eu un départ un peu lent, alors je dois m’assurer d’être plus concentré à l’avenir », a expliqué l’athlète d’Oshawa. 

Son frère Jonah Burt a quant à lui été éliminé à son premier combat par le Chilien Rafael Romo et n’a pu poursuivre le tournoi. 

Une dernière journée de compétitions de judo sera présentée mardi aux Jeux panaméricains.

Ce sera au tour de Catherine Roberge (-78 kg), Marc Deschênes (-100 kg) et Martin Rygielski (+100 kg) de fouler les tatamis.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com