Kelita Zupancic couronnée d’or

12
juin
2016

Montréal, 12 juin 2016 – La judoka Kelita Zupancic, de Whitby, est montée sur la plus haute marche du podium dimanche à la Coupe européenne de Celje, en Slovénie. Dans la catégorie des moins de 70 kg, la jeune Canadienne a connu une fiche parfaite.

Seule représentante féminine du pays en action à la dernière journée de cette compétition, Zupancic a gagné par ippon contre la Danoise Emilie Sook et l’Allemande Jenny Werner dans le tableau préliminaire ainsi que face à la Russe Ekaterina Tokareva en demi-finale.

En finale, Zupancic a vaincu la Britannique Katiejemima Yeatsbrown avec deux yukos. « Elle a été d’attaque toute la journée. Elle a contrôlé tous ces matchs tant tactiquement que physiquement, ce qui l’a mené à une médaille d’or », a commenté l’entraîneur canadien Sasha Mehmedovic.

De bon augure pour Rio pour Margelidon

Du côté des hommes, trois Canadiens s’exécutaient chez les moins de 81 kg. Le Montréalais Arthur Margelidon a conclu la compétition en cinquième place après une journée parsemée de haut et de bas.

Le Québécois a reçu un laissez-passer au premier tour pour ensuite remporter ses trois combats de la ronde préliminaire. D’abord en faisant prendre trois pénalités au Tchèque Radek Vonaka, puis par ippon contre le Néerlandais Jan Reijntjens et par yuko face à un autre représentant des Pays-Bas, Jesper Smink.

En demi-finale, le Hongrois Milan Koller a toutefois mis un terme à sa lancée en faisant prendre deux pénalités au Canadien et ainsi remporter le combat. Dans son match pour la médaille de bronze, Margelidon a perdu avec trois pénalités contre deux pour le Polonais Karol Kurje.

« Arthur était dans une catégorie supérieure à la sienne et a réussi à se rendre jusqu’à la ronde des médailles. Il n’était pas loin de monter sur le podium. Il a eu une solide performance », a analysé Mehmedovic.

De son côté, Margelidon ne peut pas dire qu’il est totalement satisfait de sa journée puisque selon lui, il avait sa place sur le podium. « J’ai perdu mes deux derniers combats sur des pénalités. C’est l’arbitre qui a le dernier mot, mais je pense que certains étaient plutôt litigieux. »

Toutefois, pour son dernier tournoi avant les Jeux olympiques, l’athlète de 22 ans était tout de même heureux de la façon dont il a combattu dans cette catégorie, lui qui évoluera chez les moins de 73 kg à Rio.

« Il y a cependant quelques ajustements à faire d’ici Rio et j’ai encore deux semaines de camps en Europe avant de retourner au Canada pour finaliser la préparation, a ajouté Margelidon. Les ajustements seront faits d’ici mon départ pour les Jeux afin de me présenter là-bas en étant au top de ce que je peux faire! »

Étienne Briand, de Sept-Îles, a connu une compétition en dent de scie où il a finalement pris le neuvième rang. Il s’est imposé à son premier combat par ippon face au Croate Mislav Ljubenkov pour ensuite perdre contre le Turque Ilker Gulduren avec trois pénalités contre deux. Au repêchage, il est sorti vainqueur par ippon contre le Serbe Stefan Majdov, mais a terminé sa journée sur une défaite. Le Polonais Karol Kurzej lui a fait prendre deux pénalités.

Antoine Valois-Fortier, qui participait aussi à son dernier événement avant Rio, a bénéficié d’un laissez-passer au premier tour pour commencer la compétition. Malheureusement pour le judoka de Beauport, il s’est fait montrer la porte de sortie à son seul combat du jour face au Tchèque Ivan  Petr.

« Antoine n’a pas eu la journée qu’il espérait. Il s’est fait surprendre par waza-ari au début du match et n’a pas été capable de rattraper. Il a forcé son adversaire à prendre trois pénalités, mais ce ne fut pas assez », a conclu l’entraîneur.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com