Kelita Zupancic médaillée de bronze à Düsseldorf

21
février
2015

Montréal, 21 février 2015 – L’Ontarienne Kelita Zupancic est montée sur la troisième marche du podium, samedi, au Grand Prix de judo de Düsseldorf, en Allemagne. De son côté, le Québécois Antoine Valois-Fortier a dû se contenter d’une cinquième place.

Zupancic, qui occupe le quatrième rang mondial chez les moins de 70 kg, a entrepris son parcours avec des victoires par ippon contre l’Américaine Samantha Bleier (95e) et par waza-ari face à la Chinoise Chen Fei (23e).

En quart de finale, l’Ontarienne a subi une défaite par ippon aux mains de la Japonaise Chizuru Arai, 13e mondiale. Cette dernière a ensuite poursuivi son chemin jusqu’à la plus haute marche du podium.

Quant à Zupancic, elle a ensuite vaincu la Turque Sukran Bakacak (64e) par ippon au repêchage. En finale pour le bronze, elle devait affronter Laura Vargas Koch, deuxième au monde. Contrainte à l’abandon en raison d’une blessure, l’Allemande a ainsi concédé la victoire à la Canadienne.

« Ça s’est relativement bien passé pour Kelita. Malgré sa blessure, elle a réussi à éliminer l’Américaine et la Chinoise dans les premiers tours avec de très bonnes transitions au sol », a commenté l’entraîneur de la délégation canadienne, Jérémy Le Bris.

« Contre la Japonaise, Kelita n’a pas été pas été assez agressive et elle s’est fait surprendre sur des mouvements arrière. Elle s’est tout de même bien reprise au repêchage », a-t-il poursuivi.

De son côté, Antoine Valois-Fortier s’est incliné par ippon en finale pour le bronze chez moins de 81 kg face au huitième mondial, l’Allemand Sven Maresch.

Le Québécois de 24 ans, deuxième au monde dans sa catégorie, avait défait le Tchèque Jaromir Musil (56e) par yuko à son premier combat. Il a ensuite gagné aux pénalités contre le Russe Stanislav Semenov (39e).

En quart de finale, Valois-Fortier a perdu son combat contre l’éventuel médaillé d’or, le Belge Joachim Bottieau, 16e au monde. Ensuite, au repêchage, il a eu le meilleur sur le Biélorusse Aliaksandr Stsiashenka (26e).

« Antoine a gagné ses combats grâce à sa bonne condition physique et sa bonne posture. Contre le Belge, qui a été très fort en battant les trois premiers au monde, tout s’est joué à une pénalité à la fin du combat », a expliqué Le Bris.

« Pour la troisième place, Antoine était opposé à Maresch, un type d’adversaire qui ne lui convient pas très bien car il est petit, trapu et très physique. L’Allemand a réussi à imposer son kumikata. »

Chez les moins de 73 kg, le Québécois Étienne Briand a subi une défaite par ippon à son premier combat qui l’opposait à Huseyn Rahimli, de l’Azerbaïdjan.

Dans la même catégorie, Arthur Margelidon a également été éliminé au premier tour. Le Montréalais a perdu son duel contre l’Américain Everet Desilets par ippon.

 

– 30 –

 

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com