Kyle Reyes cinquième en Corée

6
décembre
2013

Montréal, 6 décembre 2013 – Après être monté sur la deuxième marche du podium au Grand Chelem du Japon dimanche dernier, le judoka canadien Kyle Reyes a cette fois pris le cinquième rang du Grand Prix de Jeju, vendredi, en Corée du Sud.

Évoluant chez les moins de 100 kg, Reyes, actuel 108e judoka mondial, a d’abord défait le Coréen Young-Hun Kim, puis l’Ukrainien Dmytro Luchyn.

L’athlète de 20 ans a toutefois été battu en demi-finale par le Mongol Tuvshinbayar Naidan, 26e au monde. Le champion olympique des Jeux de 2008 et vice-champion des Jeux de 2012 l’a vaincu par ippon. « [D’avoir affronté un tel athlète] est expérience très positive pour lui », a raconté l’entraîneur national Nicolas Gill.

Dans son affrontement pour l’obtention de la médaille de bronze, le Québécois a perdu un combat serré face au Suédois Martin Pacek, 11e au classement international. « Kyle était très près d’une médaille. Il a perdu à deux shido contre un », a ajouté Gill.

Pour se frayer une place jusqu’en finale la fin de semaine dernière, au Japon, Reyes avait notamment battu deux judokas faisant partie du top-10 mondial. « Kyle était un peu moins explosif que la semaine dernière et c’est ce qui a fait la différence », a noté Gill.

Briand, Kim et Tremblay éliminés au premier tour

Également en action à Jeju, Étienne Briand, Dmitri Kim, et Stéfanie Tremblay ont tous les trois été défaits à leur premier combat dans leur catégorie respective, jeudi, et n’ont pas obtenu de classement.

« Nos trois autres jeunes ont perdu des combats à leur premier tour, mais à ce stade-ci du cycle olympique, nous recherchons surtout la progression afin d’être prêts pour le processus de sélection olympique », a mentionné Nicolas Gill.

Chez les moins de 73 kg, le Québécois Étienne Briand, 73e au monde, s’est fait montrer la porte de sortie par le Grec Georgios Azoidis, qui l’a vaincu par waza-ari.

Du côté des mois de 60 kg, le Britanno-Colombien Dmitri Kim a pour sa part été éliminé par le Coréen In Hyuk Choi, aussi par waza-ari.

Chez les femmes, la Québécoise Stéfanie Tremblay, 29e au monde chez les moins de 57 kg, a perdu son duel aux dépens de la Coréenne Yoomi Cha. « C’est une tournée asiatique décevante pour moi et j’ai beaucoup de choses à travailler », a souligné la judoka de 23 ans, qui avait également perdu au premier tour au Grand Chelem de Tokyo.

 L’équipe canadienne se rendra maintenant à Tokyo pour participer à un camp d’entraînement.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com