Kyle Reyes médaillé d’argent

7
février
2016

Montréal, 7 février 2016 – Le judoka ontarien Kyle Reyes est monté sur la deuxième marche du podium chez les moins de 100 kg au prestigieux Grand Chelem de Paris, dimanche. Il est le seul de la délégation canadienne à ramener une médaille au pays au terme de cette compétition.

L’athlète de Brampton a eu une journée chargée. Le Canadien, classé 31e à l’international, a enchainé les victoires alors qu’il remporté cinq de ses six combats. Au premier tour, il a gagné par ippon en plus de faire prendre quatre pénalités à l’Anglais Benjamin Fletcher, 29e.

À son deuxième et troisième combat, Reyes s’est d’abord imposé par waza-ari contre le Français Clement Delvert, 68e, pour ensuite poursuivre avec une victoire par ippon contre l’Égyptien Ramadan Darwish, septième.

Confiant et en contrôle, il a poursuivi sa lancée en éliminant par waza-ari l’Allemand Karl-Richard Frey, quatrième, à son dernier affrontement du tableau préliminaire. En demi-finale, le Japonais Aaron Wolf, 30e, n’a pas fait le poids. Reyes a gagné par yuko.

Son brillant parcours a pris fin en finale pour la médaille d’or alors qu’il affrontait le Français Cyrille Maret, cinquième. Le Canadien a perdu par ippon et waza-ari.

Top-5 pour Zupancic

L’Ontarienne Kelita Zupancic a connu une bonne journée au Grand Chelem de Paris dans la catégorie des moins de 70 kg. L’athlète de Whitby, classée sixième au monde, a commencé avec un laissez-passer au premier tour.

Une fois sur le tatami, elle a remporté ses deux premiers combats. D’abord par yuko contre la Française Margaux Pinot, 31e, puis par ippon contre l’Anglaise Sally Conway, septième à l’international.

En demi-finale, elle s’est toutefois inclinée contre Seongyeon Kim de la Corée du Sud, 15e. La Canadienne a pris deux pénalités contre une pour son adversaire.

À son dernier combat du jour, celui pour la médaille de bronze, elle affrontait la Française Gevrise Emane, cinquième. Malheureusement, sa performance n’a pas été suffisante pour l’emporter. Zupancic a perdu par waza-ari et a conclu au cinquième rang. Seongyeon Kim (Corée du Sud) a terminé première, Haruka Tachimoto (Japon) deuxième, Sally Conway (Angleterre) et Gevrise Emane troisièmes et Fanny Estelle Posvite (France) cinquième comme Zupancic.

« C’était une bonne préparation en vue des Jeux olympiques de cet été. Je me bats contre les meilleures au monde. Il n’y a aucun affrontement facile à ce niveau. L’or est toujours mon objectif », a commenté la Canadienne.

Le Québécois Antoine Valois-Fortier a quant à lui été éliminé d’emblée dans la catégorie des moins de 81 kg. L’athlète de Beauport, troisième au monde, a perdu contre le Sud-Coréen Ki-Chun Wang, 20e. Son adversaire lui a fait prendre deux pénalités contre une pour lui.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com