La nervosité gagne les jeunes judokas canadiens

16
octobre
2019

Montréal, 16 octobre 2019 – Les deux Canadiens en action au premier jour des Championnats du monde juniors de judo ont connu le même sort, mercredi, à Marrakech. Taeya Koliaska (-52 kg) et Hakim Chala (-60 kg) ont tous les deux été éliminés à leur premier combat.

Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour, l’Albertaine a été défaite par la Marocaine et favorite de la foule, Khadija Saadi Drissi, par ippon, après 3 minutes d’affrontement.

« Elle a marqué un premier point en début de combat et ça allait bien. Ensuite, elle n’a pas su gérer son avance et elle a créé une ouverture pour son adversaire », a reconnu l’entraîneur canadien Jean-Pierre Cantin à propos de celle qui était vice-championne continentale de la catégorie cadet en 2016.

Hakim Chala a lui aussi été défait à son combat initial alors qu’il était opposé à Temuujin Ganburged, de la Mongolie. Le Montréalais qui avait inscrit un waza-ari en début de combat s’est finalement incliné par ippon.

« Son adversaire a été médaillé aux Jeux olympiques de la jeunesse (NDLR, médaillé d’argent en 2018 à Buenos Aires), sauf que c’était chez les cadets. Hakim aurait pu le battre et ça allait bien en début de combat », a précisé Cantin.

« Taeya et Hakim ont été nerveux et ils ont du travail à faire à la maison. Ils ont pris ça trop au sérieux, car c’est les mondiaux, c’est comme un tournoi normal. Leur nervosité a fait en sorte qu’ils n’ont pas combattu au niveau où ils sont capables de le faire. Nous espérons nous rendre plus loin jeudi et je suis positif. »

Kelly Taylor (-57 kg), Isabelle Harris (-63 kg), Alicia Fiandor (-63 kg) et Daniel Chosack-Barkay seront les représentants du pays en action jeudi.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada
Information :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com