La relève fait ses preuves

8
janvier
2017

Montréal, 8 janvier 2017 – La relève du judo canadien était à l’honneur dimanche, aux Championnats nationaux élite qui mettaient en action des athlètes âgés de 18 ans et moins (résultats complets en pièce jointe).

Andrée-Ann Somers (-44 kg), Maximus Litzenberger (-46 kg), Candice Driscoll (-48 kg), Arno Blackiere (-50 kg), Eibhleann Alexander (-52 kg), Aidos Sapenov (-55 kg), Rachel Krapman (-57 kg), Kaegan Young (-60 kg), Yasmine Nadon-Cloutier (-63 kg), Orlando Horak (-66 kg), Coralie Godbout (-70 kg), Adam Thomson (-73 kg) Anabelle Darlow (+70 kg), Alexandre Arencibia (-81 kg) et  Benjamin Kendrick (-90 kg) ont tous décroché l’une des 15 médailles d’or à l’enjeu.

Rachel Krapman et Aidos Sapenov ont été respectivement nommés athlètes du tournoi.

« Ce sont les prospects de l’avenir, alors il est important de voir leur intensité. Je suis très, très fier des jeunes. Ils poussent vraiment et travaillent fort. Ils sont très impressionnants dans leurs enchaînements et ils démontrent un niveau élevé de judo malgré leur jeune âge », a mentionné Jean-Pierre Cantin, entraîneur national des programmes junior et cadet.

Jean-Pierre Cantin a notamment souligné les performances de l’Ontarien Benjamin Kendrick et du Québécois Alexandre Arencibia (-81 kg). « Benjamin Kendrick a gagné de manière spectaculaire et Alexandre Arencibia s’est lui aussi démarqué. Du côté féminin, il y a également des filles qui ont vraiment bien dominé leurs combats, dont Anabelle Darlow chez les plus de 70 kg. Je suis bien content de nos jeunes. »

Les champions canadiens du jour seront maintenant tous invités à faire leurs preuves à un tournoi international en Allemagne. « C’est la prochaine étape. Ensuite s’ils vont chercher de bons résultats, cela pourrait se finaliser aux Championnats du monde cadets qui auront lieu au Chili au mois d’août », a expliqué l’entraîneur.

Pour ceux qui n’ont pas remporté l’or, leur présence aux Championnats nationaux élite n’a pas été en vain. « Aller aux Championnats du monde c’est plaisant, mais pas la fin, au contraire c’est le début, a assuré Jean-Pierre Cantin. À cet âge, l’important est de progresser, alors seulement être à ce tournoi leur permet de prendre de l’expérience et de se battre contre les meilleurs. »

Au total 179 athlètes auront combattu cette fin de semaine aux Championnats nationaux élite. Au classement des clubs, Shidokan a terminé en tête, devant Lethbridge et Ajax Budokan.

« Encore une fois, le tournoi fut un succès et c’est grâce au travail essentiel des bénévoles toute la fin de semaine. La nouvelle approche de présenter les combats sous forme de spectacle a été bien reçue et appréciée par le public », s’est réjoui Nicolas Gill, directeur général intérimaire de Judo Canada.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com