Le bronze pour Kalem Kachur en Ouzbékistan

18
septembre
2011

Montréal, 18 septembre 2011 – Le judoka québécois Kalem Kachur a mis la main sur une des deux médailles de bronze dans la catégorie des moins de 81 kg, dimanche, à la Coupe du monde de Tachkent, en Ouzbékistan.

« Je suis bien content, je me suis bien battu en général », a mentionné le principal intéressé au terme de sa journée de travail.

Après avoir bénéficié du forfait du Russe Erekle Kopaliani, Kachur l’a emporté par ippon contre l’Iranien Ali Karimian, puis a vaincu l’Ouzbek Yakhyo Imanov sur waza-ari.

« J’ai dominé dès le début de combat (contre l’Iranien), a-t-il précisé. Je faisais plus d’attaques que lui et il a écopé de quelques pénalités. J’ai finalement réussi à l’attraper au sol. »

« Contre le numéro 2 ouzbek, ç’a été pas mal plus difficile. J’ai eu une pénalité au début. Ç’a été serré, j’ai fait beaucoup d’attaques, mais les siennes étaient un peu mieux. Avec environ huit secondes, nous avons fait un dernier échange et j’ai réussi à le faire tomber. »

L’Américain Travis Stevens, 5e au monde chez les 81 kg, a cependant freiné le Québécois, classé 48e, quand il s’est imposé par ippon en demi-finale.

« Dans le premier 45 secondes, j’ai dominé et il a eu une pénalité parce qu’il n’a quasiment rien essayé. Après ça, ç’a été plus partagé. Avec environ deux minutes à faire, il a réussi à avoir une bonne prise sur ma manche. J’ai essayé de me libérer, mais je n’ai pas été capable et il m’a fait tomber. »

« Je suis tombé pour yuko, mais il avait encore ma manche. Mais ma main était prise en arrière de mon dos et il a été capable de me faire une clé de bras sans problème », a expliqué le perdant, qui n’a jamais battu Stevens, vice-champion panaméricain.

Dans un duel pour l’une des deux médailles de bronze, Kachur a servi exactement la même médecine à l’Ouzbek Farmon Kabulov, 58e au monde.

« Il m’a fait tomber après à peu près une minute. Par la suite j’ai été capable de l’immobiliser au sol et, au même moment, je lui ai fait une clé de bras. Il n’était vraiment pas content, je crois qu’il pensait que ce serait plus facile, mais pas du tout », a souligné le Québécois, d‘une voix souriante.

Les Québécois Marylise Lévesque et Emin Sheykhislyamov étaient également à la Coupe du monde de Tachkent, mais ils n’ont pas réussi à se classer.

Dans la catégorie des moins de 78 kg, Lévesque, 23e au classement, a été surprise à sa première sortie, par l’Ukrainienne Ivanna Makuha, 73e mondiale, victorieuse par ippon.

Du côté des moins de 90 kg, Sheykhislyamov a perdu d’entrée de jeu face au Suisse Dominique Hischier, classé 44e de la catégorie, qui a marqué deux fois yuko.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com