Le Canada ajoute 4 médailles à Cali

20
juillet
2019

Montréal, 20 juillet 2019 – Une journée après avoir remporté cinq médailles chez les cadets, les judokas canadiens étaient de retour sur le tatami, samedi, à Cali, en Colombie, pour la présentation des Championnats panaméricains juniors. Les représentants de l’unifolié ont profité de l’occasion pour ajouter 4 médailles à leur récolte de vendredi.

Médaillée de bronze la veille, Brae Booth a poursuivi sur sa lancée en remportant l’argent chez les moins de 70 kg. Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour, la Canadienne a défait la Péruvienne Francis Aguirre Godos et la Chilienne Mackarenna Figueroa par ippon, ce qui lui a permis d’atteindre la finale.

Booth a toutefois dû s’avouer vaincue par waza-ari au terme d’un long combat où les détails ont fait la différence.

« Brae a commencé lentement et son adversaire avait le dessus sur elle. Par contre, plus le combat avançait, plus Brea était dominante et elle aurait vraiment pu gagner. Malheureusement, elle a fait une petite erreur de positionnement et la Péruvienne en a profité. Peu importe le résultat, c’est une belle performance pour elle », a indiqué l’entraîneur Alexandre Émond.

Du côté des moins de 90 kg, Arm Abd Elrehim a lui aussi remporté une deuxième médaille en autant de jours. Défait d’entrée de jeu contre l’Américain Issei Barefoot, éventuel médaillé d’or, l’Ontarien s’est bien repris en remportant ses deux combats de repêchage par ippon contre Arturo Campos, du Mexique et Juan Diaz, de la Colombie.

Incommodé par une blessure au pied, Abd Elrehim a ensuite conclu une journée éprouvante en gagnant un autre duel par ippon, cette fois-ci contre le Vénézuélien Ramses Anselmi, en finale de bronze.

« Ça n’a pas été facile! Il était blessé à un pied et, à un certain moment, je n’étais pas sûr qu’il allait continuer. Il a quand même décidé de combattre malgré la douleur. Il été courageux et il mérite amplement sa médaille, » a poursuivi Émond.

Pour sa part, Amélie Grenier (-52 kg) a su rebondir après une performance plus difficile lors de la journée de vendredi. Celle qui avait terminé 7e chez les cadets s’est imposée à ses deux premiers combats pour obtenir une place en demi-finale, où elle a plié l’échine face à l’éventuelle gagnante de la compétition, la Mexicaine Paulina Martinez.

Grenier s’est toutefois bien reprise dans son duel pour la médaille de bronze, alors qu’elle est venue à bout de la Colombienne Nayerly Pajoy, en lui imposant un ippon.

« C’est une belle surprise! Elle avait eu une journée plus difficile hier (vendredi) et elle a été dominante aujourd’hui. Elle a même battu une fille qui l’avait vaincue hier. Elle a travaillé fort et n’a laissé aucune chance à son adversaire en finale de bronze », a fait valoir Émond.

La dernière médaille canadienne a été remportée par Asia Douglas, qui, 24 heures après avoir gagné une médaille d’argent chez les cadets, prenait part à la compétition dans la catégorie de plus de 78 kg. Elle a conclu sa journée avec une fiche d’une victoire et une défaite, tout comme ses deux opposantes, la Brésilienne Luiza Cruz et la Colombienne Laura Castillo.

Les juges ont donc eu recours au bris d’égalité pour départager les honneurs de la catégorie, ce qui, comme le raconte Émond, a désavantagé Douglas.

« Les trois concurrentes avaient la même fiche et, dans ces situations, on doit se rapporter aux temps des combats. Asia a battu la gagnante de la médaille d’or, mais c’est elle qui a pris le plus de temps pour remporter son combat, alors elle repart avec le bronze. »

Daniel McCristall (-60 kg) a été le seul autre Canadien à se classer lors de cette compétition. Il a remporté deux de ses quatre duels pour terminer 7e.

Klavdia Danilkov (-48 kg) a pour sa part gagné son premier combat de la journée, mais elle a subi des revers lors des deux suivants.

Finalement, Kiera Westlake (-57 kg), Maximus Litzenberger (-60 kg), David Popovici (-66 kg), Emil Schenk (-73 kg), Koen Heitman (-73 kg) et Owen Macumber (-90 kg) n’ont pas été en mesure de trouver le chemin de la victoire et ont tous subi l’élimination.

Chala termine 9e à Prague

En terminant chez les moins de 60 kg, Hakim Chala a été le seul Canadien à obtenir un classement, samedi, lors de la première journée d’activités de la Coupe européenne junior de Prague, en République tchèque. Sa route s’est arrêtée au repêchage lorsque l’Autrichien Daniel Leutgeb a gagné par ippon. Dans les préliminaires, Chala avait obtenu deux victoires et une défaite.

« Hakim a fait la Coupe Canada, s’est blessé et n’a pas fait de Grand Prix pour récupérer. Il s’est très bien battu ici. Je ne suis pas déçu de sa performance, même si nous voulons toujours plus », a commenté l’entraîneur Jean-Pierre Cantin.

Daniel Chosack-Barkay (-73 kg) a quant à lui été stoppé à son second combat du repêchage lorsque le Roumain Adrian Sulca a fait waza-ari. Précédemment, il a vaincu l’Allemand Vincent Wieneke par ippon au repêchage, en plus de faire une victoire et une défaite dans les préliminaires.

« Daniel était blessé, n’a pas fait les nationaux et est revenu à la Coupe Canada. Il a quand même fait un bon tournoi ici et nous espérons mieux la semaine prochaine, à Berlin », a dit Cantin.

Dans la catégorie des moins de moins de 66 kg, Mitchell Markwat a été éliminé par ippon par l’Azerbaïdjanais Nariman Mirzayev, tandis que Julien Frascadore a remporté son premier combat, puis a plié l’échine par waza-ari devant le Finlandais Turpal Djoukaev.

Du côté féminin, les trois judokas ont été éliminées par ippon. Chez les moins de 63 kg, Isabelle Harris a été battue par la Slovène Zarja Tavcar, éventuelle septième, alors que Camelia Pitsilis s’est inclinée devant l’Autrichienne Sarah Wolfgang. Du côté des plus de 78 kg, Coralie Godbout s’est fait montrer la porte de sortie par la Slovène Andreja Tomazic, future septième.

« C’était très fort comme tournoi, même beaucoup plus relevé que l’an dernier, avec beaucoup d’athlètes d’Europe de l’Est. Isabelle et Coralie en sont à leur première année junior et prennent de l’expérience. En général, c’était bien et nous nous préparons pour demain. C’est le début de la tournée européenne et, souvent, c’est difficile dans les premières compétitions puisqu’il faut s’adapter au style », a conclu l’entraîneur.

Plusieurs autres Canadiens seront en action, dimanche, alors que les organisateurs de la Coupe européenne couronneront les gagnants des sept catégories restantes.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

Information :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com