Les judokas canadiens gagnent en expérience aux mondiaux juniors

17
octobre
2019

Montréal, 17 octobre 2019 – Quatre judokas canadiens étaient en action, jeudi, aux Championnats du monde juniors de Marrakech. Le manque d’expérience s’est fait sentir au sein de l’équipe nationale, qui sortira tout de même gagnante de ce séjour au Maroc, selon l’entraîneur Jean-Pierre Cantin.

Chez les moins de 63 kg, Isabelle Harris a facilement gagné son premier face-à-face de la journée par ippon contre Sudaba Aghayeva, de l’Azerbaïdjan. Elle a ensuite été stoppée par Renata Zachova, de la République tchèque, dans un affrontement chaudement disputé.

« Ç’a été deux beaux combats pour Isabelle. C’est sa première année chez les juniors et elle est venue ici sans se mettre de pression, seulement pour prendre de l’expérience », a expliqué Jean-Pierre Cantin. Il ajoute que la jeune athlète originaire de la Colombie-Britannique vient tout juste de déménager à Montréal pour s’entraîner, ce qui devrait être grandement bénéfique pour son développement au cours des prochaines années.

En action dans la même catégorie, Alicia Fiandor a été éliminée au premier tour par Lia Ludvik, de la Slovénie, après avoir été pénalisée à trois occasions. À peine remise de deux blessures consécutives, la Canadienne n’a eu droit qu’à un mois de préparation, ce qui n’a vraisemblablement pas été suffisant. « Le niveau des mondiaux juniors est très élevé et elle a été timide dans ses attaques. Elle a décidé de se présenter quand même, mais aurait eu besoin de plus d’entraînement », a analysé son entraîneur.

Pour sa part, Kelly Taylor a perdu d’entrée de jeu chez les moins de 57 kg contre Khaliunaa Munkhjargal, de la Mongolie. Elle a bien commencé en réussissant un waza-ari, mais une erreur a permis à son opposante d’enchaîner au sol et de l’emporter avec une clé de bras. Le parcours de Daniel Chosak-Barkay a aussi été de courte durée chez les moins de 73 kg. Celui qui a profité d’un laissez-passer au premier tour s’est incliné face à l’Italien Mattia Prosdocimo, qui a pris les devants dans les dernières secondes du combat pour se sauver avec la victoire.

« Les deux étaient de calibre pour avancer dans le tournoi, mais la nervosité et l’inexpérience ont fait toute la différence. Dans les deux cas, de petits détails ont fait en sorte que leur adversaire a eu l’avantage », a indiqué Cantin.

Les Championnats du monde juniors de judo reprendront vendredi et trois Canadiens fouleront les tatamis. Alexandre Arencibia et Keagan Young seront à surveiller chez les moins de 81 kg, tandis que Benjamin Kendrick prendra part à la compétition du côté des moins de 90 kg.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Information :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

 

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com