Louis Krieber-Gagnon champion du monde cadet

10
août
2013

LKG

Montréal, 10 août 2013 – Le judoka québécois Louis Krieber-Gagnon a remporté le titre chez les moins de 81 kg, samedi, aux Championnats du monde cadets présentés à Miami, en Floride.

« Je suis vraiment heureux. C’est assez indescriptible comme sensation. Je rêvais de gagner, mais je ne m’attendais pas vraiment à devenir champion du monde. Je pense que j’étais dans une bonne journée. Et je me suis aussi entraîné très fort pour cette compétition », a commenté le Québécois.

« Ce fut une journée extraordinaire pour Louis. Ses matchs de demi-finale et de finale ont été de dures batailles et il a dû puiser dans ses ressources pour gagner, a expliqué son entraîneur Ewan Beaton. Louis avait terminé cinquième il y a deux ans aux Mondiaux. Il a réussi à accomplir sa mission cette année qui était d’obtenir un meilleur classement. »

Krieber-Gagnon s’est d’abord imposé par ippon face à l’Estonien German Duran puis au Tunisien Oussama Mahmoud Snoussi. En quart de finale, le Québécois a obtenu une victoire par disqualification face à l’Israélien Idan Vardi.

Le Québécois affrontait ensuite le Russe Mikhail Igolnikov en demi-finale. Les deux judokas ont marqué waza-ari, mais Krieber-Gagnon a réussi à prendre l’avantage grâce à un yuko.

« C’était une victoire plutôt impressionnante. Le Russe n’avait pas perdu un seul match international depuis les trois dernières années et il partait grand favori pour gagner ce combat », a précisé Beaton.

En finale, Krieber-Gagnon a défait le Néerlandais Frank De Wit par waza-ari pour procurer au Canada un deuxième titre mondial en autant de jours. Rappelons que l’Ontarienne Jessica Klimkait a aussi été couronnée, vendredi, chez les moins de 52 kg.

« Le Néerlandais a tenté de revenir dans le match en créant l’égalité ou en obtenant assez de points de pénalité pour gagner. Mais Louis avait encore suffisamment d’énergie en fin de rencontre pour tenir face à son adversaire », a dit Beaton.

En action dans la même catégorie, Olivier Gobeil St-Amand a été dominé par Mattias Kuusik au premier tour. L’Estonien a marqué deux fois yuko avant d’inscrire ippon face au Québécois.

Chez les moins de 73 kg, David Boucher a gagné ses deux premiers combats par ippon contre le Panaméen Herminio Diaz et l’Argentin Marcelo Rusch. Le Québécois s’est incliné au troisième tour face au Croate Lovro Kovac.

Du côté féminin, les deux Canadiennes qui étaient à l’œuvre chez les moins de 57 kg ont été éliminées en ronde initiale. La Québécoise Ève Brochu-Joubert s’est inclinée par ippon face à la Russe Tatiana Zadorozhnaia. L’Ontarienne Mackenzie Burt a subi le même sort face à la Néerlandaise Gaby De By.

Adriana Portuondo Isasi n’a pas connu plus de succès chez les moins de 63 kg. Après avoir bénéficié d’un laisser-passez au premier tour, la Québécoise a perdu par ippon aux mains de la Néerlandaise Lisa Mullenberg qui a terminé la journée sur la troisième marche du podium.

Dimanche, les Québécoises Mina Coulombe (- 70 kg) et Ana Laura Portuondo-Isasi (+ 70 kg) ainsi que les Britanno-Colombiens Sam Kim (- 90 kg) et Jeff Swadden (+ 90 kg) seront à surveiller.

-30-

 

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

 

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com