Mazouz et Renaud-Roy médaillées de bronze à Buenos Aires

23
mars
2014

Montréal, 23 mars 2014 – Les judokas québécoises Sarah-Myriam Mazouz et Alix Renaud-Roy ont accédé à la troisième marche du podium dans leur catégorie respective, dimanche, à l’Open panaméricain de Buenos Aires, en Argentine.

C’est une victoire face à la Mexicaine Miriam Gonzalez qui a permis à Sarah-Myriam Mazouz de mettre la main sur une médaille de bronze chez les moins de 78 kg. Auparavant, en quart de finale, la Québécoise avait vaincu l’Argentine Lidia Arias. Elle s’était ensuite inclinée face à la Brésilienne Samanta Soares, éventuelle médaillée d’argent.

« J’ai été capable de contrôler le combat tout le long (contre Gonzalez). J’ai pris un shido pour être sortie du tapis, mais j’ai bien géré la suite. Finalement, je l’ai fait tomber pour marquer ippon », a relaté Mazouz, qui savait dès le début de la journée que le podium était à sa portée.

« Je me sentais vraiment bien ce matin et je n’étais pas stressée du tout. Je me suis simplement dit : arrivera ce qu’il arrivera. Finalement, ç’a très bien été », a dit Mazouz, qui récolte ainsi la deuxième médaille de sa carrière dans un Open continental.

Alix Renaud-Roy s’est elle aussi illustrée même si elle a entamé son parcours chez les moins de 70 kg par une défaite aux mains de sa compatriote Monika Burgess.

« On est des partenaires d’entraînement alors évidemment on se connaît bien. J’ai fait une erreur en l’attaquant dans la direction où elle est confortable et elle m’a mis ippon alors qu’on avait fait deux minutes de combat. C’était sans équivoque », a raconté Renaud-Roy qui s’est bien reprise par la suite.  

Elle s’est d’abord imposée face à l’Argentine Mariana Lopez au repêchage. Ensuite, dans son affrontement pour la médaille de bronze, elle a disposé de la Mexicaine Andrea Poo grâce à un waza-ari et deux yukos.

« Ç’a vraiment bien été contre la Mexicaine. C’était un style de judo avec lequel je suis vraiment confortable. Elle est un peu plus petite que moi et elle n’avait pas tendance à vouloir aller porter sa main en haut. C’était facile pour moi de contrôler la manche et de faire mon judo. Même si j’ai manqué quelques opportunités de finir le combat avant, j’ai été en mesure de le contrôler du début à la fin. »

De son côté, Burgess a conclu la compétition au cinquième rang. Victorieuse à ses deux premiers combats, l’Ontarienne a été stoppée en demi-finale par la Britannique Megan Fletcher. Elle s’est ensuite inclinée par ippon devant l’Allemande Anne-Katrin Lisewski à son combat pour la médaille de bronze.

Chez les hommes, Brandon Jobb a terminé cinquième chez les moins de 90 kg. Après avoir défait Juan Romero, de l’Uruguay, et Colton Brown, des États unis, le Canadien a été vaincu par Matthew Purssey, de la Grande-Bretagne. Jobb a ensuite disposé de l’Américain Jacob Larsen au repêchage avant de s’incliner face au Français Ludovic Gobert à son dernier duel.

De son côté, Zachary Burt a conclu au septième échelon. Détenteur d’un laissez-passer au premier tour chez les moins de 81 kg, l’Ontarien a d’abord battu l’Argentin Ivan Duarte. Burt a ensuite été stoppé en quart de finale par l’Espagnol Adrian Nacimiento Lorenzo. Un autre Espagnol, Tomas Morales Martinatto, a eu raison du Canadien au premier tour du repêchage.

Pour leur part, Volodymyr Semyrozum (-90 kg), Marc Deschênes (-100 kg), James Mcmanus (+100 kg) n’ont pas obtenu de classement.

Jonah Burt sur la troisième marche du podium

Pendant ce temps, au Tournoi des maîtres de Brême, Jonah Burt a décroché la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 81 kg chez les moins de 21 ans. Dans la même catégorie, Mohab El Nahas a fini cinquième.

« Je suis très satisfait de leurs efforts », a affirmé leur entraîneur Sasha Mehmedovic.

Burt a entamé sa journée de compétition en s’inclinant vis-à-vis du Néerlandais Frank de Wit. Prenant le chemin du repêchage, l’Ontarien n’a plus perdu par la suite. Il a tour à tour vaincu le Suédois Patrick Hurtig, l’Allemand Gabriel Berg, l’Allemand Tom Görlitz et le Brésilien Eduardo Santo. En ronde suivante, alors que la médaille de bronze était à l’enjeu, le judoka canadien a vaincu le Néerlandais Rico Harder.

« Jonah a démontré toute sa détermination aujourd’hui en remportant ses quatre combats de repêchage », a souligné Mehmedovic.

De son côté, Mohab El Nahas a remporté ses trois premiers combats avant d’être battu par Rico Harder. L’athlète de l’Ontario a ensuite eu le dessus au repêchage sur l’Estonien Klen Kalijulaid et le Néerlandais Joep van Montfort, mais n’a pu accompagner son compatriote sur le podium en baissant pavillon contre Frank de Wit dans le combat pour la médaille de bronze. « Mohab s’est très bien battu malgré une blessure à une épaule et il obtient une respectable cinquième place », a mentionné son entraîneur.

Ossama Mahmoud (-55 kg), Darren Elcok (-60 kg), Yassin Youssef (-60 kg), Anthony Pépin (-60 kg), Vincent Blais-Shiokawa (-66 kg), Antoine Bouchard (-66 kg), Philippe Desjardins (-66 kg), Colton Hall (-66 kg), David Boucher (-73 kg), Patrick Cantin (-73 kg), Bradley Langlois (-73 kg), Dante St-Prix (-73 kg), Louis Krieber-Gagnon (-81 kg), Olivier Gobeil St-Amand (-81 kg) et Martin Rygielski (+100 kg) n’ont pas obtenu de classement.

 

– 30 –

 

Rédaction: Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com