Open africain – Étienne Briand décroche l’or à Casablanca

25
janvier
2014

Montréal, 25 janvier 2014 – Le Québécois Étienne Briand a décroché la médaille d’or chez les moins de 73 kg, samedi, à l’Open africain de judo présenté à Casablanca au Maroc. Patrick Gagné et Michael Fortin-Demers, qui ont terminé troisièmes dans la même catégorie, l’ont accompagné sur le podium. Du côté féminin, Ecaterina Guica a signé la performance canadienne du jour en obtenant la médaille d’argent chez les moins de 52 kg.

Briand a commencé sa journée en force, signant des victoires par ippon face au Yéménite Zeyad Mater, au Russe Pavel Malakhov puis au Ghanéen Emmanuel Nartey. En demi-finale, Briand a réservé le même coup à son coéquipier Arthur Margelidon, qui avait précédemment vaincu le Tunisien Med Aziz Ghazaouani, le Belge Sami Chouchi et l’Espagnol David Paco Sanchez. En finale, Briand l’a emporté par un shido contre deux pour son adversaire, le Belge Jean Yves Bottieau.

« Je suis très content de ma journée. C’est assurément l’une des victoires les plus importantes de ma carrière jusqu’ici, a indiqué Briand, âgé de 20 ans. J’ai gagné tous mes combats par ippon sauf en finale et j’ai battu de bons adversaires. Mon combat contre le Russe a probablement été le plus difficile. Je suis aussi très satisfait de ma performance contre le Ghanéen contre qui j’ai dû revenir de l’arrière. »

« Étienne s’est vraiment bien battu, a poursuivi l’entraîneur Sasha Mehmedovic. Il a fait très peu d’erreurs. Il a obtenu une grosse victoire en quart de finale contre Emmanuel Nartey, qui est 28e au monde. C’est une médaille d’or bien méritée. »

Quant à Margelidon, il a conclu au cinquième rang après avoir perdu par shido son combat pour la médaille de bronze contre Patrick Gagné. Ce dernier avait signé des victoires par ippon face au Néo-Zélandais Adrian Leat et à l’Espagnol Javier Ramirez avant d’être défait par Bottieau en quart de finale. Par la suite, Gagné a remporté son duel de repêchage par ippon contre le Français Arthur Clerget.

Michael Fortin-Demers a lui aussi décroché une médaille de bronze chez les moins de 73 kg grâce à une victoire par ippon contre l’Espagnol David Paco Sanchez. Le Québécois avait vaincu l’Espagnol Ares Herrero Osorno, le Tunisien Hamza Barhoumi et le Français Arthur Clerget pour accéder à la demi-finale où il a été battu par Bottieau.

Chez les moins de 60 kg, Gueorgui Poklitar a remporté son premier combat contre le Belge Adlan Katchikaev avant de s’incliner en ronde suivante face au Français Sofiane Milous, qui a terminé sa journée sur la deuxième marche du podium.

Dans la même catégorie, Nicolas Di Bartolo a perdu par ippon à son premier combat face au Belge Senne Wyns. Charles Breton Leduc a connu le même sort au premier tour contre le Marocain Ayoub El Idrissi. 

Chez les moins de 66 kg, Antoine Bouchard a conclu au septième rang. Après avoir remporté ses combats contre l’Espagnol Carlos Cases et le Français Kilian Le Blouch, le Québécois a été vaincu par ippon en quart de finale par le Tunisien Houcem Khalfaoui. Au repêchage, Bouchard a été défait par le Turc Sinan Sandal qui a inscrit un yuko suivi d’un ippon.

Dans la même catégorie, Alister Ward a été stoppé au troisième tour. Après avoir bénéficié d’un laissez-passer, le Québécois a remporté son duel l’opposant à l’Espagnol David Ramos Ramirez. Il a ensuite perdu par shido contre le Belge Kenneth Van Gansbeke, qui a remporté la médaille d’or.

Ecaterina Guica s’illustre

Chez les femmes, Ecaterina Guica a accédé à la deuxième marche du podium chez les moins de 52 kg. La Québécoise a vaincu la Belge Evi Vermandere et la Turque Bura Akyol par ippon pour mériter sa place en finale. À son dernier combat, elle a plié l’échine devant la Française Annabelle Euranie, gagnante par ippon.

« Ecaterina a commencé sa journée en force, a indiqué Mehmedovic. En finale, elle a affronté une adversaire plus expérimentée qui est une ancienne vice-championne du monde. Ecaterina est encore jeune et manque encore un peu d’expérience. Mais globalement, elle a connu une excellente journée. »

Plus tôt dans le tournoi, Euranie avait vaincu une autre Québécoise, Audrée Françis Méthot. Cette dernière s’est ensuite inclinée au repêchage devant une autre Française, Elodie Grou.

Chez les moins de 57 kg, Stéfanie Tremblay a subi l’élimination à son premier combat contre la Tunisienne Meriem Bjaoui, éventuelle médaillée d’argent. Béatrice Valois-Fortier a connu le même sort chez les moins de 63 kg, s’inclinant à son premier affrontement contre l’Espagnole Isabel Puche qui a poursuivi sa route jusqu’en ronde ultime.

Dimanche, les Canadiens Jonah Burt, Zachary Burt, Ian Campbell et Louis Krieber-Gagnon seront en action chez les moins de 81 kg. Pour sa part, Brandon Jobb s’exécutera chez les moins de 90 kg. 

Du côté féminin, Monika Burgess et Alix Renaud-Roy seront à surveiller chez les moins de 70 kg. Les Québécoises Sarah-Myriam Mazouz et Ana Laura Portuondo Isasi le seront également chez les moins de 78 kg.  

– 30 –

 

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com