Open panaméricain – La capitale du Chili sourit à Stéphanie Tremblay et Ecaterina Guica

7
mars
2015

Montréal, le 7 mars 2015 – La judoka québécoise Stéfanie Tremblay a pris place sur la deuxième marche du podium de l’Open panaméricain de Santiago, samedi. Le Chili a aussi souri à Ecaterina Guica qui a remporté l’une des deux médailles de bronze de la catégorie des moins de 52 kg.

Tremblay a été battue en finale des moins de 63 kg par la Mexicaine Andrea Gutierrez. « Je me suis plutôt bien battue contre la mexicaine. À 8 secondes de la fin, alors qu’il n’y avait aucun point au tableau, j’ai voulu mettre de la pression, car je trouvais qu’elle méritait une pénalité pour la séquence d’avant. J’ai trop avancé sur elle et elle en a profité pour attaquer. Le yuko que les juges ont donné alors que le chrono était à zéro était plutôt questionnable », a ajouté Tremblay.

Pour atteindre l’étape ultime, elle a connu un parcours parfait. Elle a d’abord remporté son combat de premier tour par ippon contre la Colombienne Diana Velasco. Ensuite, en quart de finale, l’athlète de Saguenay a défait l’Américaine Leilani Akiyama par deux pénalités. En demi-finale, elle a vaincu l’Équatorienne Estefania Garcia par ippon.

« Le début de la journée s’est très bien passé. En quart de finale, j’ai vraiment dominé l’Américaine. J’attaquais plus qu’elle et j’ai eu de bonnes opportunités qui n’ont pas donné de point, mais qui lui ont valu une pénalité. En demi-finale, contre l’Équatorienne, je menais le combat par une pénalité quand elle a fait une attaque et m’a pris la jambe. C’est maintenant défendu. Elle a donc été disqualifiée », a indiqué la judoka.

« Je suis extrêmement déçue de ne pas avoir décroché le titre comme je l’avais fait l’an passé chez les -57kg, surtout que cette finale était amplement à ma portée. Ça reste tout de même une première médaille sur le circuit international dans ma nouvelle catégorie (-63kg depuis janvier), alors c’est positif », a dit la Québécoise.

« C’est vraiment un bon résultat pour Stéfanie qui est dans une nouvelle catégorie depuis seulement un mois. Sa finale s’est terminée sur une décision des arbitres qui était vraiment discutable », a commenté l’entraîneur de l’équipe nationale Sasha Mehmedovic.

En action dans la même catégorie, Béatrice Valois-Fortier a terminé septième.  Elle a d’abord remporté son duel de premier tour par ippon face à l’Argentine Gimena Laffeuillade. Elle s’est ensuite inclinée par ippon devant l’Américaine Hannah Martin, 16e au monde. Au repêchage, la Québécoise a perdu son combat par shido face à la Ghanéenne Szandra Szogedi.

Opposée à la Mexicaine Monica Hernandez en finale pour le bronze, Guica (-52 kg) a eu le dessus par ippon.

« Ecatarina a bien performé aujourd’hui. Elle se remet tout juste d’une blessure et cette médaille est vraiment bonne pour sa confiance », a dit Mehmedvic.

Après avoir obtenu un laissez-passer au premier tour, elle a gagné son premier combat par ippon contre la Mexicaine Jennifer Cruz. Ensuite, en quart de finale, la Québécoise a disposé de l’Américaine Angelica Delgado en marquant un ippon. En demi-finale, Guica s’est inclinée par ippon devant la Russe Yulia Ryzhova.

La médaille de bronze glisse des mains de Margelidon

Arthur Margelidon (-73 kg) s’est fait prendre par ippon et a été vaincu par l’Espagnol Javier Ramirez en duel pour la médaille de bronze.  

Après avoir bénéficié d’un laissez-passer au premier tour, il a battu l’Espagnol Ares Herrero Osorno par ippon. En quart de finale, il avait rendez-vous avec le Russe Alim Gadanov, 12e au monde chez les moins de 66 kg. Ce dernier l’a emporté par yuko. Margelidon a écopé de trois pénalités dans le combat. Au repêchage, le Montréalais a défait le Dominicain Lwilli Santana par ippon.

Aussi chez les moins de 73 kg, le Montréalais David Ancor a perdu son combat aux pénalités contre le Russe Alim Gadanov. 

La journée a également été courte pour Gueorgui Poklitar (-66kg) qui a gagné son combat d’ouverture aux pénalités contre l’Argentin Laureano Martin, mais s’est ensuite incliné par ippon devant le Dominicain Wander Mateo.

Ana Laura Portuondo Isasi (-78 kg), Robert Edward (-90 kg) et Marc Deschênes (-100 kg) seront à surveiller dimanche à L’Open de Santiago.

 

-30-

 

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com