Performance en or pour Shady El Nahas

28
juillet
2019

Montréal, 28 juillet 2019 – Shady El Nahas a connu une journée parfaite, dimanche, au Grand Prix de judo de Zagreb, en Croatie. En remportant tous ses combats, le judoka canadien a mis la main sur sa toute première médaille d’or en compétition internationale chez les seniors.

Pour ce faire, El Nahas a dû faire face à l’adversité tout au long de la journée. Son plus gros défi est d’ailleurs survenu lors de la finale, alors qu’il affrontait le Français Alexandre Iddir.

Après les 4 minutes de temps réglementaire, les deux athlètes étaient toujours à égalité et la patience du Canadien a finalement rapporté lors du temps supplémentaire.

« Le Français est gaucher et il a été très discipliné. Shady a travaillé fort pour gagner le combat. Il a su être opportuniste en surtemps et il a terminé ce duel de brillante façon en l’emportant par ippon. C’est toute une victoire », a indiqué l’entraîneur de l’équipe nationale Michel Almeida qui se réjouit de cette première médaille d’or internationale remportée par son protégé.

« C’est une très, très belle performance! Il a démontré qu’il compte parmi les meilleurs et il mérite cette médaille. Je suis fier de son travail. »

Plus tôt dans la compétition, El Nahas a remporté ses trois combats préliminaires face à Cyrille Maret (France), Mikita Sviryd (Bélarus) et Jorge Fonseca (Portugal) pour atteindre la demi-finale où il avait rendez-vous avec l’Israélien Peter Paltchik, classé quatrième à l’échelle mondiale. El Nahas a fait fi de la pression et est parvenu à vaincre son adversaire par waza-ari.

« Il a été en contrôle tout au long du combat! Paltchik est excellent et Shady a profité de ses occasions pour l’emporter. C’est vraiment une bonne journée pour lui », a poursuivi Almeida.

Également en action chez les moins de 100 kg, Kyle Reyes a été défait d’entrée de jeu par le Hongrois Miklos Cirjenics et n’a pu poursuivre son chemin.

Le dernier Canadien en lice, Zachary Burt (-90 kg), a remporté son premier duel par ippon face au Croate Mario Hitzthaler avant de subir l’élimination en s’inclinant contre l’éventuel septième, Mammadali Mehdiyev, de l’Azerbaïdjan.

Les blessures et la fatigue rattrapent les Canadiens à Berlin

Pas moins de cinq Canadiens étaient en action lors de la dernière journée d’activités de la Coupe européenne junior qui se tenait du côté de Berlin, en Allemagne.

C’est le cas d’Alexandre Arencibia, qui prenait part à la compétition chez les moins de 81 kg, et ce, même s’il était incommodé par une blessure aux côtes.

Après avoir signé une victoire par ippon contre le Turc Muhammed Koc, Arencibia a été défait par l’éventuel médaillé d’argent, l’Italien Komi Kenny Bedel, dans un combat où il a aggravé sa blessure.

« Alexandre (Arencibia) s’est blessé un peu plus tôt dans le mois de juillet et, en arrivant à Berlin, ça semblait être stable. Il voulait participer à la compétition et, malheureusement, une mauvaise chute contre l’Italien a ravivé la douleur. Il a bien bataillé, mais il a perdu ce combat », a indiqué l’entraîneur Jean-Pierre Cantin.

Malgré la douleur, Arencibia était de retour sur le tatami quelques minutes plus tard pour y affronter le Belge Pieter Vandyuck, à l’occasion d’un combat de repêchage qui ne s’est pas conclu comme prévu.

« Il a tout donné aujourd’hui (dimanche), mais nous avons dû arrêter le combat. La douleur était trop vive et il ne pouvait plus se battre à la hauteur de son talent. Ceci dit, il a démontré de très belles choses et je pense qu’il aurait pu très bien faire sans cette blessure », a poursuivi Cantin.

La seule autre représentante du Canada à obtenir une victoire lors de cette journée a été Kelly Taylor
(-57 kg). Celle-ci est sortie victorieuse de son duel contre l’Allemande Anneliese Trappe, avant de plier l’échine contre la Hongroise Andrea Karman.

De son côté, Taeya Koliaska (-52 kg) a été contrainte à l’abandon dès son premier combat en raison d’une blessure, alors que son coéquipier Ian Ryder (-100 kg) a vu le Turc Omer Aydin mettre un terme à son parcours dès le premier tour.

Même s’il ne veut pas utiliser d’excuses, Cantin admet que la fatigue a été un facteur déterminant dans les résultats canadiens du week-end.

« Il faut être honnête, les juniors ont travaillé fort pendant le dernier mois! Certains d’entre eux en étaient à une quatrième compétition en juillet et ça, c’est sans compter les nombreux entraînements. Je pense que les résultats sont le reflet de ce que nous leur avons imposé », a-t-il admis, sans toutefois voir cette charge de travail d’un œil négatif.

« Je pense qu’ils nous ont montré qu’ils répondent bien à la pression. Ils sont à un niveau où il faut les pousser et je suis content de voir comment ils réagissent. »

Jean-Pierre Cantin et son équipe seront de retour au Canada dès lundi pour profiter de quelques jours de repos avant le début du camp d’entraînement national junior qui s’amorcera la semaine prochaine.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com