Performance exceptionnelle de Louis Krieber-Gagnon

16
août
2011

Montréal, 13 août 2011 – Louis Krieber-Gagnon a connu une excellente journée, samedi, obtenant une cinquième place dans la catégorie des moins de 73 kg parmi les meilleurs judokas de moins de 17 ans de la planète dans le cadre des Championnats du monde cadets à Kiev, en Ukraine.

Krieber-Gagnon a été expéditif à son premier duel, réussissant un ippon debout face au Kazakh Pavel Bits. Il s’est imposé par yuko à ses deux sorties suivantes, contre le Libanais Kevin Nicolaos, puis le Tchèque Radek Vonavka, en prolongation.

Son quatrième affrontement contre l’Israélien Uri Kvashna Bar Tal a été encore plus serré, le Québécois l’emportant par décision.

Krieber-Gagnon a par la suite subi deux défaites contre des Géorgiens. En demi-finale, il s’est incliné face à Beka Dongvani, après avoir été pénalisé deux fois, puis il a perdu par wazari contre Levan Gugava.

« Je suis un peu déçu d’être passé si près de la médaille de bronze, a mentionné le judoka canadien. Je l’ai fait tomber (Gugava) sur le côté, mais les juges ne m’ont pas accordé de point. »

« Louis est très exigeant. Sa performance est vraiment exceptionnelle, a affirmé l’entraîneure nationale Marie-Hélène Chisholm. Il en est seulement à sa première année chez les moins de 17 ans. C’est rare d’obtenir un aussi bon résultat à un aussi jeune âge. »

Krieber-Gagnon en était à sa deuxième compétition internationale seulement, En mars, il avait participé au tournoi de Brême, en Allemagne. Malgré son expérience limitée, il a atteint son objectif en Ukraine, qui était de finir parmi les cinq premiers.

« Il s’est battu avec des gars qui sont pas mal plus matures que lui physiquement. Il a quand même fait de bons combats jusqu’à la fin. Il n’a pas eu un parcours facile et il a presque eu une médaille », a conclu une Chisholm enthousiaste.

Des défis de taille

Aussi en action samedi, l’Ontarienne Monica Burgess et l’Albertaine Jaquina Simao ont été éliminées par des championnes européennes et futures médaillées à ces Championnats du monde de Kiev.

Chez les moins de 63 kg, Burgess a défait par ippon la Biélorusse Maryna Heryatovich, mais a été battue sur yuko par la Britannique Katie-Jemima Yeats-Brown, éventuelle médaillée de bronze.

Simao s’est pour sa part inclinée par ippon face à la Néerlandaise Dominique Velema, vice-championne mondiale cadet du côté des moins de 57 kg au terme de la journée.

Finalement, dans la catégorie des moins de 81 kg, le Québécois Petro Poklitar a été vaincu par ippon dans son duel contre le Mongol Samdanjamts Baasanjav.

Dimanche, les Québécois Tommy Hébert-Lemieux (+90 kg) et Analaura Portuondo-Isasi (+70 kg) de même que les Manitobains Tarek Elmayergi (+90 kg) et Willem Pops (90 kg) seront de la partie.

Coupe européenne junior

Deux judokas du pays se sont par ailleurs illustrés à la Coupe européenne junior de Berlin, en Allemagne, samedi. Le Québécois Michaël Fortin-Demers et l’Ontarien Derek Langlois ont en effet récolté des médailles d’argent et de bronze à cette compétition réservée aux moins de 20 ans.

Fortin-Demers a pour ce faire remporté quatre de ses cinq combats chez les moins de 66 kg, tandis que Langlois a gagné six de ses sept affrontements du côté des moins de 73 kg.

Les autres Canadiens en action en Allemagne n’ont pas obtenu de classement. Daphnée Pitre (52 kg), Antoine Bouchard (60 kg) et Youssef Youssef (55 kg) ont récolté une victoire avant d’être éliminés. Audrée Francis Méthot (57 kg), Nicole Jenicek (57 kg), Étienne Briand (73 kg), Zachary Burt (73 kg), Arthur Margelidon (73 kg) et Johny Nagy (73 kg) ont perdu à leur première sortie.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com