Renaud-Roy et Burt sur la troisième marche du podium

25
juillet
2014

Montréal, 25 juillet 2014 – Les judokas montréalais Alix Renaud-Roy et Jonah Burt ont remporté des médailles de bronze vendredi aux Jeux du Commonwealth de Glasgow, en Écosse.

Renaud-Roy a triomphé trois fois en quatre sorties dans la catégorie des moins de 70 kg, tandis que Burt s’est imposé quatre fois en cinq combats chez les moins de 81 kg.

L’Anglaise Megan Fletcher, éventuelle médaillée d’or de ces Jeux du Commonwealth, a été la seule à battre Renaud-Roy. La Québécoise, 44e mondiale, a disposé de la Camerounaise Fabiola Ndanga Nana, 46e, à sa rencontre initiale, avant de perdre face à Fletcher, classée 40e et championne d’un Open panaméricain cette année.

Ce revers constituait cependant une petite victoire pour elle. « Ç’a vraiment bien été. Je l’avais affrontée à (l’Open panaméricain de Montevideo, en Uruguay), en mars dernier, et ça s’était vraiment mal passé. Aujourd’hui, j’ai seulement perdu sur des pénalités, c’était vraiment plus serré. »

Au repêchage, Renaud-Roy a marqué ippon contre l’Australienne Sara Collins, 45e au monde et médaillée d’argent d’un Open océanien l’an dernier, puis a réservé la même médecine à Catherine Arscott, 36e au classement, aussi de l’Australie, dans un des duels pour les médailles de bronze.

« Mon but était d’atteindre le podium. J’ai suivi le plan de match de mes entraîneurs. En faisant ça, j’ai été capable de me rendre jusque-là », a commenté l’athlète de 21 ans, qui a notamment excellé au sol. « Ce sont des filles avec beaucoup d’expérience que j’ai affrontées, mais j’ai fait ce qu’il fallait. »

« J’ai su que ça faisait 12 ans que le judo n’avait pas été aux Jeux du Commonwealth, alors d’obtenir une médaille est pas mal plaisant », a conclu Renaud-Roy.

Toujours du côté des moins de 70 kg, Monika Burgess, 52e mondiale, s’est inclinée à ses deux sorties. Elle a perdu par ippon face à la Néo-Zélandaise Moira De Villiers, 20e au classement international et double championne océanienne, et en prolongation contre l’Indienne Sunibala Huidrom au repêchage.

Une première pour Burt

Burt a quant à lui vécu des combats expéditifs, tous se terminant sur ippon en 2 minutes et 50 secondes ou moins. Il a dans l’ordre éliminé le Gallois Craig Ewers, le Néo-Zélandais Ivica Pavlinic, 17e mondial et champion océanien en titre, et le Camerounais Louis Messi.

L’Ontarien d’origine, qui réside maintenant à Montréal, a ensuite été freiné en demi-finale par l’Anglais Owen Livesey, 79e au classement et vice-champion d’Opens panaméricains deux fois en 2014, et a vaincu le Chypriote Robert Nicola pour mettre la main sur le bronze.

« C’est ma première médaille au niveau international chez les seniors », a souligné Burt, évidemment fier de son accomplissement. « Ç’a été une très longue journée pour moi, je me suis levé à 6 h ce matin. »

« Je suis très heureux, mais j’aimerais pouvoir refaire ma demi-finale », a ajouté le judoka de 19 ans, qui ne savait pas encore trop ce qui s’est passé contre Livesey, qui a remporté le titre du Commonwealth.

Des cinquièmes places

Béatrice Valois-Fortier, dans la catégorie des moins de 63 kg, et Louis Krieber-Gagnon, chez les moins de 81 kg, ont également atteint les affrontements pour les médailles de bronze vendredi, mais ils ont dû se contenter de cinquièmes places.

Valois-Fortier s’est imposée par ippon face à la Nord-Irlandaise Kirsty Kee et par yuko contre l’Anglaise Faith Pitman, médaillée d’or au Grand Prix de Croatie l’an dernier, mais a plié l’échine sur waza-ari face à la Camerounaise Helene Wezeu Dombeu et sur ippon contre l’Anglaise Katie-Jemima Yeats-Brown.

Krieber-Gagnon a connu un parcours semblable, défaisant le Malawite Alfred Linguni grâce à un ippon et le Néo-Zélandais Mark Brewer, champion océanien en 2013, mais s’inclinant sur ippon face à l’Anglais Tom Reed, médaillé d’or du Grand Prix de Miami l’année dernière, et au Zambien Boas Munyong.

Au dernier jour du tournoi de judo des Jeux du Commonwealth, samedi, le Canada sera représenté par Ana Laura Portuondo Isasi (-78 kg), Sophie Vaillancourt (+78 kg) et Martin Rygielski (+100 kg).

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com