Renaud-Roy triomphe face à Zupancic au Salvador

28
juin
2015

Montréal, 28 juin 2015 – Il y a eu lutte fratricide entre judokas canadiens dimanche en finale des moins de 70 kg à l’Open panaméricain de San Salvador, au Salvador, alors qu’Alix Renaud-Roy a vaincu Kelita Zupancic. Chez les moins de 81 kg, Zachary Burt et Louis Krieber-Gagnon sont montés sur la troisième marche du podium, tout comme Ignacio Rodriguez du côté des plus de 100 kg.

L’affrontement entre Renaud-Roy, 38e sur l’échiquier international, et Zupancic, 4e au monde, s’est rendu à la limite et s’est décidé sur une seule pénalité, décernée avec environ 90 secondes à faire au combat.

« Je suis contente d’avoir battu Kelita. J’ai gagné par un shido. Par contre, je crois qu’il aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. Mais, j’ai quand même réussi à garder l’avance jusqu’à la fin », a expliqué l’athlète de La Pocatière.

« C’est vraiment une adversaire de taille! Elle est la fille à battre. Je suis vraiment contente, parce que je ne l’avais jamais vaincue auparavant. »

Dispensée de la première ronde, Renaud-Roy a marqué ippon face à l’Américaine Samantha Bleier à sa première sortie et l’a aussi emporté aux pénalités contre l’Équatorienne Vanessa Chala en demi-finale.

« Ce n’était pas la première fois que je les affrontais. J’ai vraiment mieux géré mon combat contre l’Américaine comparativement à la dernière fois. Avec l’Équatorienne, je savais que cela allait se jouer sur les shidos et être un combat très physique », a précisé la Québécoise.

Zupancic, de Whitby en Ontario, également exemptée du premier tour, a de son côté défait par ippon l’Américaine Chantal Wright, avant de gagner sur un yuko en demi-finale contre Monika Burgess.

Dans une des rencontres pour les médailles de bronze, Burgess a été battue par la Mexicaine Andrea Poo, victorieuse sur ippon. L’athlète de Waterloo en Ontario a donc dû se contenter d’une cinquième place.

Trois fois le bronze

Dans la catégorie des moins de 81 kg, Zachary Burt et Louis Krieber-Gagnon ont à l’inverse saisi l’occasion de monter sur la troisième marche.

Burt, d’Oshawa, a bénéficié d’un laissez-passer en première ronde, a perdu aux pénalités face au Slovène Aljaz Sedej et s’est imposé par ippon contre, dans l’ordre, l’Uruguayen Alain Aprahamian et le Salvadorien Juan Diego Turcios.

Quant à Krieber-Gagnon, tous ses duels ont pris fin avant la limite. Le Montréalais a disposé du Chilien Rodrigo Idro, a été freiné par l’Argentin Emmanuel Lucenti, mais a vaincu le Portoricain Gadiel Miranda et le Mexicain German Ayala.

Ignacio Rodriguez, de West Vancouver, a pour sa part connu une journée de travail de deux combats, décidés sur ippon contres des Équatoriens. Après avoir été défait par Freddy Figueroa, il a triomphé face à Johao Velasco.

Les autres judokas canadiens en lice dimanche au Salvador se sont tous inclinés dans des affrontements pour des médailles de bronze et se sont du coup classés cinquièmes.

Catherine Roberge (-78 kg), de Beauport, a baissé pavillon au cumul des pénalités contre la Chilienne Jacqueline Usnayo, Jonah Burt (-90 kg), d’Oshawa, a vu le Britannique Andrew Burns lui passer ippon et Marc Deschênes (-100 kg), de Laval, a subi le même sort aux mains de l’Américain Akbarzhan Iminov.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com