Sarah-Myriam Mazouz sur la troisième marche du podium

18
mars
2014

Montréal, 18 mars 2014 –  La judoka canadienne Sarah-Myriam Mazouz a pris le troisième rang à l’Open panaméricain disputé à Montevideo, en Uruguay. Évoluant chez les moins de 78 kg, la Québécoise n’a subi qu’une seule défaite en trois rencontres, mardi.

Au premier tour, Mazouz ne s’est pas trop attardée sur le tatami. Elle a facilement vaincu par ippon la Chilienne Jacqueline Usnayo.

En demi-finale, la judoka n’est cependant pas parvenue à avoir le dessus sur la Brésilienne Samanta Soares. La Québécoise a été pénalisée quatre fois, accordant ainsi la victoire à son adversaire. « Au début, je suivais bien le plan de match et ça allait bien. Elle a obtenu une pénalité, mais peu à peu, c’est elle qui a pris le dessus. Elle a commencé à imposer son rythme et j’ai reçu des pénalités », a expliqué la judoka de 26 ans.

 « Je suis un peu déçue, car j’ai l’impression que j’aurais pu donner plus dans ce combat, mais ça me fait réaliser que je dois travailler encore plus », a-t-elle ajouté.

Mazouz s’est bien reprise dans son combat pour l’obtention de la médaille de bronze où elle a battu par ippon l’Argentine Lidia Arias. « Ça allait très bien. Ça n’a pas duré longtemps et j’ai été rapide dans les transitions. »

Malgré sa médaille de bronze, la judoka sait qu’elle aurait pu faire mieux. « Je termine le tournoi avec un petit goût amer, car je sais que je suis capable de mieux », a conclu Mazouz.

Du côté des moins de 70 kg, Alix Renaud-Roy a pour sa part pris le cinquième rang.

La Québécoise a d’abord éliminé par waza-ari l’Argentine Mariana Lopez avant de baisser pavillon en demi-finale vis-à-vis de la Britannique Megan Fletcher, qui a marqué waza-ari, puis ippon. « J’avais une très belle opportunité. J’ai réussi à la mettre au sol, mais je l’ai échappée. Elle m’a ensuite surprise pour marquer. »

Dans son combat pour l’obtention de la médaille de bronze, Renaud-Roy a à nouveau subi la défaite, cette fois contre l’Équatorienne Vanessa Chala. Seul un yuko a départagé les deux athlètes. « C’était simplement une question de grip. La fille était vraiment forte physiquement. »

Dans la même catégorie, Monika Burgess a pris le septième rang.

Chez les hommes, Marc Deschênes a signé la meilleure performance canadienne en terminant au septième échelon chez les moins de 100 kg. Le Québécois a d’abord vaincu l’Américain Ajax Tadehara avant de s’incliner contre le Mexicain Sergio Garcia. Au repêchage, Deschênes a été battu par le Brésilien Horacio Antunes.

Zachary Burt (-81 kg), Brandon Jobb (-90 kg) et Volodymyr Semyrozym (-90 kg) n’ont pas obtenu de classement.

Les judokas canadiens se dirigeront maintenant vers l’Argentine où un Open panaméricain sera présenté à Buenos Aires, samedi et dimanche.

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com