Shady El Nahas impressionne à Budapest

12
août
2018

Montréal, 12 août 2018 – Bien que le Canada ne soit pas parvenu à ajouter des médailles à sa récolte dimanche, au Grand Prix de judo de Budapest, Shady El Nahas, recrue de la formation nationale, n’est pas passé inaperçu chez les moins de 100 kg.

Le Torontois a atteint le troisième tour avant de s’avouer vaincu face au Suédois Martin Pacek, 21e au classement mondial. Âgé de 20 ans, El Nahas avait auparavant battu le Biélorusse Mikita Sviryd, et l’Irlandais Benjamin Fletcher.

« La progression de Shady El Nahas est une belle surprise. Obtenir des victoires contre des athlètes classés 44e et 10e au monde est une grande étape dans sa préparation en vue des Championnats du monde juniors qui auront lieu à la mi-octobre », a raconté l’entraîneur de l’équipe nationale Michel Almeida.

Du côté des moins de 90 kg, la journée écourtée pour Zachary Burt et Louis Krieber-Gagnon qui ont tous les deux été éliminés au terme de leur premier combat.

Après avoir bénéficié d’un laissez-passer au premier tour, Burt, 21e au monde, s’est avoué vaincu face au Britannique Max Stewart, 44e. Louis Krieber-Gagnon, 43e, a été éliminé au premierr tour, défait part le Slovaque Milan Randl, 117e.

« Burt et Krieber-Gagnon ont élevé leur niveau depuis leur dernier tournoi, mais ce ne fut malheureusement pas suffisant pour l’emporter », a analysé leur entraîneur.

Le Canada quittera la Hongrie avec quatre médailles. Précédemment dans le tournoi, Ecaterina Guica (52 kg) et Christa Deguchi (-57 kg), Kelita Zupancic (-70 kg) et Arthur Margelidon (-73 kg) ont chacun remporté une médaille de bronze.

« Avec quatre médailles et trois finalistes dans un Grand Prix qui compte dans le processus de qualification pour les Jeux olympiques, le tournoi est un succès pour les judokas canadiens. Certains de nos athlètes ont réalisé des combats de haut niveau et ont démontré qu’ils étaient prêts à traverser cette qualification olympique qui sera longue et difficile », a résumé Michel Almeida.

Pour les judokas canadiens qui n’ont pas connu la performance espérée sur les tatamis, Almeida croit que leur expérience les motivera pour la suite des choses. « Nous quittons Budapest avec un bon niveau de confiance en vue des Championnats du monde, le tournoi le plus important de la saison », a-t-il affirmé.

Après quelques jours de repos, l’équipe nationale reprendra l’entraînement au centre national à Montréal pour entamer sa préparation finale avant les mondiaux qui seront disputés à Bakou, en Azerbaïdjan, du 20 au 27 septembre.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com