Six en six pour Ana Laura Portuondo Isasi

15
mars
2015

Montréal, 15 mars 2015 – Ana Laura Portuondo Isasi a été la meilleure judoka du pays dimanche à l’Open panaméricain de Montevideo, en Uruguay, où elle a mis la main sur une médaille de bronze dans la catégorie des moins de 78 kg.

L’athlète de 19 ans est maintenant montée sur le podium à chacune de ses six compétitions en 2015, elle qui a notamment récolté une médaille d’argent à l’Open panaméricain de Santiago, au Chili, la semaine dernière, et une de bronze à l’Open africain de Tunis, en Tunisie, en janvier.

« Quand je vais en compétition, c’est toujours dans le but d’être sur le podium. Peu importe le niveau, j’y vais dans le but de me battre et de gagner », a mentionné Portuondo Isasi, du coup quelque peu déçue de son résultat à Montevideo.

À sa dernière sortie de la journée, dans les combats pour les troisièmes places, la Montréalaise a marqué waza-ari contre la jeune Mexicaine Liliana Cardenas, âge de 16 ans seulement.

Exemptée du premier tour, Portuondo Isasi, 33e sur l’échiquier international, avait auparavant disposé de la Guatémaltèque Mirla Nolberto Labriel, 59e au classement, grâce à un ippon. Elle avait vaincu Nolberto Labriel de la même façon à l’Open de Santiago.

« J’ai su bien me placer, la déplacer. Je pense que mon attaque était quand même assez bonne. Quand je garde mon calme, tout va bien », a constaté la Québécoise.

Portuondo Isasi a également recroisé en demi-finale son ancienne compatriote Sarah Myriam Mazouz, 34e au monde, qui se bat désormais pour le Gabon. Contrairement à dimanche dernier, elle s’est cependant inclinée, Mazouz réussissant un ippon.

« Sarah est une adversaire très forte. Nous nous rencontrons souvent et nous nous connaissons donc déjà pas mal », a rappelé la perdante.

En finale, Mazouz a baissé pavillon face à la Russe Anastasiya Dmitrieva, 13e sur la scène internationale.

« Je ne suis pas satisfaite de mon résultat. Pas seulement pour la défaite, mais plutôt pour les erreurs que j’ai faites. Il reste beaucoup de travail à faire », a conclu Portuondo Isasi.

Septièmes places pour Alix Renaud-Roy et Zachary Burt

Chez les moins de 70 kg, Alix Renaud-Roy, classée 41e, a gagné face à l’Américaine Samantha Bleier, 87e, grâce aux pénalités, mais a ensuite été défaite par les Brésiliennes Maria Portela, 24e, sur yuko et Amanda Oliveira par ippon. L’athlète de La Pocatière a obtenu une septième place.

Zachary Burt s’est aussi classé septième du côté des moins de 81 kg. Gracié du premier tour, le judoka d’Oshawa, 75e mondial, a marqué ippon contre le Brésilien Iuri Rocha, avant de perdre par waza-ari face au Slovène Gasper Jerman, 116e, et ippon contre le Salvadorien Juan Diego Turcios, 98e, deux gauchers.

Dans la catégorie des moins de 90 kg, Robert Edward, de Calgary, a remporté un combat, mais a perdu à sa sortie suivante, tandis que Jonah Burt, d’Oshawa, s’est incliné dès son premier affrontement.

Le Lavallois Marc Deschênes, chez les moins de 100 kg, et le Britanno-Colombien Ignacio Rodriguez, du côté des plus de 100 kg, ont pour leur part été éliminés à leur premier combat.

Coupe européenne junior de Coimbra

Au Portugal, dans le cadre de la Coupe européenne junior de Coimbra, Louis Krieber-Gagnon et Martin Rygielski sont montés sur la deuxième marche du podium, alors qu’Emily Burt a mis la main sur une médaille de bronze.

Krieber-Gagnon, de Montréal, a gagné ses quatre premiers duels dans la catégorie des moins de 81 kg, avant de baisser pavillon en finale face au Portugais Anri Egutidze, vainqueur sur un yuko.

Toujours chez les moins de 81 kg, Olivier Gobeil-St-Amand, de Champlain en Mauricie, a obtenu un gain et a subi un revers.

Rygielski, d’Ajax en Ontario, a pour sa part savouré deux victoires par ippon, avant de perdre contre le Néerlandais Jur Spijkers de la même façon en finale des plus de 100 kg.

Quant à Emily Burt, d’Oshawa, elle a remporté son premier affrontement, s’est inclinée à son second, puis a enchaîné avec trois victoires, la dernière contre sa compatriote Jaquina Simao dans un des combats pour les deux médailles de bronze du côté des moins de 63 kg.

Simao, de Red Deer en Alberta, avait auparavant battu ses deux premières rivales, avant de plier l’échine en demi-finale. Son revers face à Burti l’a placée cinquième.

Megan Hanks, de Kamloops en Colombie-Britannique, a également terminé cinquième dans la catégorie des moins de 78 kg, triomphant à sa première sortie, mais perdant en demi-finale et dans un des duels pour le bronze.

Finalement, chez les moins de 70 kg, Mina Coulombe, de Baie-Comeau, s’est classée septième après avoir gagné deux de ses quatre combats.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com