Stéfanie Tremblay cinquième à son premier Grand Chelem

30
novembre
2012

Montréal, 30 novembre 2012 – Participant au premier Grand Chelem de sa carrière, Stéfanie Tremblay a décroché une cinquième place dans la catégorie des moins de 57 kg, vendredi, à Tokyo. Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour, Tremblay a défait en prolongation l’Allemande Miryam Roper, 13e au monde. Au tour suivant, elle a été éliminée par la Japonaise Nozomi Hirai, également en prolongation.

« Je suis contente de ma journée, car je me suis bien battue! Gagner contre une fille qui est 13e au monde, c’est une belle amélioration pour moi. Mon seul regret est de ne pas avoir tout donné en prolongation contre la Japonaise. Par contre, ça me donne confiance pour la suite des choses », a expliqué la Québécoise qui est classée 119e à l’échelle mondiale.

Tremblay s’est dite un peu amère de sa défaite en quart de finale, car elle croit que la décision des arbitres aurait pu être en sa faveur.

« Nous n’avions pas vraiment de prise, tant pour elle que pour moi. Les arbitres ont décidé que c’est moi qui étais plus en défensive. C’est très frustrant de perdre de cette façon, car selon moi, je n’ai pas perdu ce combat-là. Je n’ai pas été projetée et je crois sincèrement que je ne méritais pas cette pénalité. Mais bon, nous sommes au Japon et pour battre la Japonaise, il aurait fallu que je la projette », explique celle qui se serait assuré une médaille si elle avait été déclarée gagnante.

Sa victoire au dépend de Miryam Roper est toutefois très satisfaisante, d’autant plus que l’Allemande l’avait déjà battue deux fois dans le passé.

« Mes deux combats contre elle ne s’étaient pas bien déroulés. Je commence à mieux la connaître, alors je savais ce que je devais faire et je me sentais confiante. C’est une athlète très puissante qui est toujours forte dans les deux premières minutes du combat. Après ça, elle est plus fatiguée et c’est là que j’ai pu la projeter avec un waza-ari. Nous sommes allées en prolongation et je crois qu’elle était plus fatiguée que moi. J’ai réussi à la contrer et j’ai pu remporter le combat. »

Chez les autres Canadiens en action vendredi, Audrée Francis-Methot (-52 kg), Patrick Gagné (-66 kg) et Antoine Bouchard (-66 kg) ont tous été éliminés à leur premier combat et n’ont pas obtenu de classement.

Le Grand Chelem de Tokyo se poursuit samedi. La journée sera marquée par le retour d’Antoine Valois-Fortier, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres, qui participera à une première compétition depuis son exploit de l’été dernier.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com