Stéfanie Tremblay décroche la médaille d’or

16
mars
2013

Montréal, 16 mars 2013 – La judoka québécoise Stéfanie Tremblay a raflé les grands honneurs de la compétition chez les moins de 57 kg, samedi, à l’Open panaméricain de Montevideo, en Uruguay.

« Je ne m’attendais pas à ça en venant ici. Je me suis blessée il y a trois semaines à l’épaule gauche (foulure ligamentaire). Comme je n’étais pas à 100 %, je voulais simplement faire de mon mieux. Finalement, avec cette victoire, je viens de me qualifier pour les Championnats du  monde », a noté l’athlète de 22 ans.

La Montréalaise, classée 68e au monde, a commencé son parcours avec une victoire par ippon sur l’Argentine Gabriela Narvaez (102e). Son combat suivant, elle l’a gagné en prolongation contre l’Américaine Hana Carmichael (62e) en marquant waza-ari.

En demi-finale, Tremblay s’est facilement débarrassée de la Mexicaine Ana Leon, 37e mondiale. Il lui aura fallu moins d’une minute pour marquer ippon suite à une immobilisation au sol.

En grande finale, elle affrontait la Japonaise Shoko Ono (78e). Menée par son adversaire, Tremblay est revenue en force en inscrivant ippon à moins de 20 secondes à faire au combat.

« La Japonaise était assez solide. Elle m’a fait un waza-ari en début de combat et je suis tombée directement sur mon épaule gauche. Je suis restée par terre un peu. Finalement, j’ai décidé de continuer. Ensuite, elle m’a fait deux yukos. Ça n’allait pas très bien. J’étais découragée, mais je voulais juste essayer de finir le combat. Après j’ai réussi waza-ari et, à la fin, elle a fait une technique que j’ai contrée pour marquer ippon », a raconté Tremblay.

Les autres Canadiens présents à Montevideo ont connu moins de succès. Audrée Francis-Méthot (52 kg) s’est inclinée par ippon au premier tour face à la Brésilienne Mayra Gabrielle Silva.

Chez les hommes, Youssef Youssef (60 kg) a gagné son premier combat par ippon face au Colombien John Futtinico avant de perdre les deux suivants de la même façon contre les Britanniques Ashley Mckenzie et Graham Trinder.

Dans la même catégorie, Charles Breton-Leduc a été vaincu à son premier affrontement. Le Britannique Gregg Varey a eu le meilleur sur le Québécois grâce à un waza-ari.  

Quant à Michael Fortin-Demers (73 kg), il été éliminé d’entrée par le Brésilien Luis Carmo, qui a marqué ippon après un peu plus de deux minutes de combat.

Une belle récolte au Portugal

Pendant ce temps, à la Coupe européenne junior de Coïmbre, au Portugal, cinq judokas canadiens sont montés sur le podium.

Ecaterina Guica a remporté ses cinq combats chez les moins de 52 kg pour mériter la médaille d’or. Jessica Klimkait (48 kg) a terminé troisième grâce à une fiche de quatre victoires et une défaite. Dequan Darren Elcock (55 kg) a fait de même du côté masculin.

Antoine Bouchard (66 kg) et Arhur Margelidon (73 kg) ont tous deux gagné six de leurs sept combats pour mériter des médailles de bronze.

Par ailleurs, Ève Brochu-Joubert (57 kg) a terminé neuvième grâce à une fiche de deux victoires et de deux défaites. Nicolas Di Bartolo (60 kg) a aussi terminé neuvième en remportant trois victoires en cinq combats.

Parmi les autres Canadiens en action, Alexia Piché (57 kg), Philippe Cantin (66 kg), Tait Wiley (73 kg) ont signé des victoires, mais n’ont pas obtenu de classement.

Lorena Kaegi (48 kg), Briana McCracken (52 kg), Cassidy Norris (57 kg), Josianne Gagné (57 kg), Philippe Desjardins (60 kg), Adam Takahashi MacFadyen (60 kg), Gueorgui Poklitar (66 kg) et David Boucher (73 kg) ont tous été éliminés d’entrée.  

L’action reprendra dimanche pour les judokas canadiens à Montevideo et à Coïmbre.

 

-30-

 

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com