Trois Canadiens couronnés champions panaméricains

6
juillet
2018

Montréal, 6 juillet 2018 – Les judokas canadiens Justin Lemire (-66 kg), Keagan Young (-73 kg) et Ian Ryder (-90 kg) sont tous les trois montés sur la plus haute marche du podium de leur catégorie respective, vendredi, aux Championnats panaméricains cadets disputés à Cordoba, en Argentine.

« Ç’a été une bonne journée en général. Pour certains, ils participaient à leurs premiers Championnats panaméricains. Il y a eu de bons combats, mais d’autres ont été plus frustrants », a affirmé d’entrée de jeu l’entraîneur James Millar.

Chez les moins de 73 kg, l’Ontarien Keagan Young a été expéditif sur les tatamis, défaisant tous ses adversaires par ippon. En grande finale, le Panaméen Alexis Harrison Ayarza n’a résisté qu’une minute huit secondes aux attaques du Canadien.

« Keagan avait battu cet adversaire en Coupe panaméricaine il y a quelques semaines en République dominicaine, mais je trouve qu’il a combattu plus intelligemment aujourd’hui. »

« Je savais que j’étais capable de le battre, mais il fallait que je l’exécute. Gagner est toujours une surprise, car tu ne sais jamais ce qui va arriver. Je suis vraiment content », a mentionné Young.

Actuel cinquième au monde dans sa catégorie de poids chez les cadets, cette victoire panaméricaine permettrait à Young de devenir numéro un mondial lors de la sortie du prochain classement en début de semaine prochaine. « C’est fou! Ça fait maintenant trois ans que je combats chez les cadets et je n’ai jamais été aussi près du premier rang mondial. Je suis un peu surpris, mais c’est vraiment la récompense de tous mes efforts. »

À sa dernière année chez les cadets, Young continue donc d’impressionner. « Son judo est meilleur de jour en jour et il gagne en maturité. Plus il gagne en maturité, plus il devient plus confortable dans sont l’environnement et ça paraît sur les tatamis », s’est réjoui Millar.

Une importante médaille d’or

De son côté, le Québécois Justin Lemire a mis la main sur sa première victoire internationale en remportant les grands honneurs chez les moins de 66 kg.

« Ce n’est pas surprenant, car Justin a beaucoup de potentiel, mais c’est une victoire importante dans sa jeune carrière », a souligné l’entraîneur Alexandre Émond.

En finale, le judoka de Rawdon a battu par ippon le Cubain Kimy Bravo Blanco. « Je m’attendais à faire une médaille, mais l’or, c’est une grosse surprise. J’avais besoin de travailler sur les petits détails qui ne fonctionnaient pas dans les autres compétitions et ça a marché. J’étais explosif et je réussissais mes techniques. J’avais beaucoup de timing », a raconté le principal intéressé, qui a souligné ne pas avoir été du tout nerveux dans son combat pour la médaille d’or.

« Je suis arrivé là et je savais ce que j’avais à faire. J’ai été surpris à quel point le combat a filé rapidement et à quel point j’ai dominé le Cubain. »

Bien qu’ils n’étaient pas beaucoup d’inscrits chez les moins de 90 kg, le Britanno-Colombien Ian Ryder s’est mesuré à des adversaires de taille. Ses victoires contre le Cubain Sergueis Rodriguez Figueroa, puis face au Brésilien Adriel Santos, après 7 minutes 20 secondes de combat, lui ont valu la médaille d’or.

« Le Brésil et Cuba sont deux grandes nations en judo et ce sont de très bons athlètes. Ian a bien dominé ses combats, c’est une belle performance pour lui, il s’est bien démarqué », a mentionné Alexandre Émond.

Dans la catégorie des moins de 81 kg, Alexandre Arencibia a fini troisième. Malgré une défaite au premier tour, le Québécois a fait son chemin au repêchage pour affronter son compatriote Martin Penchev dans le combat pour une médaille de bronze. Arencibia a eu le dessus par ippon et Penchev a dû se contenter du cinquième rang.

Erik Vandersanden (-60 kg) et Bogdan Jora (-66 kg) ont aussi fini au cinquième échelon.

Tanner et Booth décorée de bronze

Chez les femmes, Sierra Tanner et Brae Booth ont toutes les deux mis la main sur une médaille de bronze, respectivement chez les moins de 57 kg et les moins de 70 kg.

Tanner a défait sa compatriote Rachel Krapman, qui termine cinquième, dans leur dernier combat de repêchage, tandis que Booth s’est imposée devant l’Argentine Victoria Delvecchio pour décrocher sa médaille.

« Brae Booth a fait un énorme ippon pour gagner le bronze! » s’est exclamé Alexandre Émond. « Elle a progressé énormément. Elle a été un peu malchanceuse dans son combat de demi-finale où elle a été mal jugée et a perdu par des pénalités. Elle aurait pu se retrouver en finale et éventuellement gagner. Elle n’a pas encore beaucoup d’expérience internationale alors c’est très bon pour elle. »

Kimiko Kamstra (-44 kg), Tami Goto (-48 kg), Coralie Godbout (-70 kg) ne sont pas non plus passées bien loin de monter sur le podium, elles qui ont toutes trois perdu leur duel pour l’obtention d’une médaille de bronze.

Sarah Maloum (deux défaites) n’a pour sa part pas obtenu de classement chez les moins de 52 kg.

Samedi, toujours à Cordoba, ce sont les meilleurs athlètes juniors qui seront en quête de titres panaméricains.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
514-990-0966 | 1-866-990-0966

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com