Quatre Canadiens en bronze en Floride!

11
mai
2012

Montréal, 11 mai 2012 – Les Canadiens Alix Renaud-Roy (-70 kg), Ana Laura Portuondo-Isasi (-78 kg), Bishop Sommerfeld (-78 kg) et Guillaume Perrault (-90 kg) ont tous les quatre décroché des médailles de bronze dans leur catégorie respective, vendredi, à la Coupe du monde de judo disputée à Miami, en Floride.

Détentrice d’un laissez-passer au premier tour, Alix Renaud-Roy a amorcé la compétition en deuxième ronde du tableau des moins de 70 kg où elle s’est facilement départie de l’Américaine Samantha Bleier. La Québécoise n’a toutefois pas pu répéter l’exploit en demi-finale où elle a baissé pavillon contre la vice-championne panaméricaine, la Cubaine Onix Cortes Aldama. « Elle a perdu, mais ç’a été un combat très serré jusqu’à la fin, a affirmé l’entraîneure Marie-Hélène Chisholm. Le combat s’est joué sur les punitions. »

Reléguée au combat pour l’obtention de la médaille de bronze, l’athlète de 19 ans a eu le dessus sur une compatriote, la Québécoise Sarah-Myriam Mazouz, afin de monter sur la troisième marche du podium.

« Alix a beaucoup progressé cette année. Même si elle est encore d’âge junior, elle arrive à tenir tête à de bonnes athlètes d’âge senior. Elle a connu une très bonne journée », a ajouté Chisholm.

Cinquième au final, Sarah-Myriam Mazouz était tombée une première fois en deuxième ronde contre l’Américaine Kathleen Sell. La Canadienne s’était toutefois bien reprise au repêchage en défaisant l’Argentine Noelia Ponce avant de se retrouver devant Renaud-Roy.

Également en action chez les moins de 70 kg, Yacinta Nguyen-Huu a de son côté terminé au septième échelon. Elle s’est d’abord avouée vaincue en deuxième ronde face à Ornix Cortes Aldama, avant de mordre la poussière une deuxième fois au repêchage contre Samantha Bleier.

Portuondo-Isasi surprend!

Dans la catégorie des moins de 78 kg, la Québécoise Ana Laura Portuondo-Isasi et la Saskatchewanaise Bishop Sommerfeld sont aussi montées sur la troisième marche du podium.

Portuondo-Isasi et Sommerfeld ont amorcé la compétition en se mesurant l’une à l’autre. Le duel a été remporté par Portuondo-Isasi, qui a poursuivi sur sa lancée en s’imposant ensuite face à l’Américaine Suzanne Rizek, avant d’encaisser deux revers face à l’Américaine Kayla Harrisson et la Cubaine Yalennis Castillo. Une fiche de deux victoires et deux revers a permis à la judoka de 16 ans de monter sur la troisième marche du podium.

« Ana Laura est la plus jeune de l’équipe. Elle est toujours aussi surprenante et malgré son jeune âge, elle a une attitude de gagnante. Elle l’a bien prouvé en remportant une médaille aujourd’hui », a souligné Marie-Hélène Chisholm.

Après avoir été défaite par sa compatriote, Sommerfeld s’est inclinée face à Yalennis Castillo et Kayla Harrisson, mais a également signé une victoire vis-à-vis de Suzanne Rizek, ce qui fut suffisant pour mettre la main sur la deuxième médaille de bronze.

Une première pour Perrault

En action chez les moins de 90 kg, Guillaume Perrault a défait en première ronde l’Arménien Hovhannes Zakyan, puis a pris la mesure sur l’Américain Jacob Larsen. Opposé au Cubain Asley Gonzalez en demi-finale, le judoka québécois a subi sa seule défaite du tournoi en baissant pavillon par Ippon.

Perrault a retrouvé le chemin de la victoire en s’imposant devant le Serbe Dmitri Gerasimenko dans son combat pour l’obtention de la médaille de bronze.

« Guillaume est encore nouveau dans cette catégorie de poids et il a aujourd’hui remporté sa première médaille en Coupe du monde. Je crois qu’une journée comme aujourd’hui va lui donner confiance pour les prochains tournois. Ce n’est que positif », a expliqué Chisholm.

Également chez les moins de 90 kg, les Québécois Emin Sheykhislyamov et Dilyaver Sheykhislyamov ont tous les deux été éliminés au premier tour. Emin a perdu son premier combat aux mains de l’Américain Andrew Hung tandis que Dilyaver a été vaincu par le Russe Sergey Kozel.

Dans la catégorie des moins de 100 kg, Nedjo Sarenac a terminé septième. Détenteur d’un laissez-passer au premier tour, il a ensuite été battu par l’Américain Ajax Tadehara. En première ronde du repêchage, l’Ontarien a subi un autre revers, cette fois aux mains de l’Américain Armen Babayan.

Le Britanno-Colombien Scott McGrandle, qui évolue chez les moins de 81 kg, s’est de son côté fait montrer la porte de sortie dès le premier tour par le Suédois Emil Edmar.

Les judokas canadiens seront de retour à l’action samedi, dans le cadre du US Open.

-30-

 

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

 

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com